rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Zimbabwe: édition spéciale sur RFI entre 8h30 et 9h (heure de Paris)
  • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
  • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
  • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
  • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas

France Transport Justice Automobile

Publié le • Modifié le

France: les contrôles de vitesse routière confiés à des sociétés privées?

media
Contrôle radar sur l'autoroute alpine A43 vers Bourgoin-Jallieu. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Dans un entretien à des quotidiens régionaux du groupe Ebra (neuf quotidiens régionaux, dont Le Dauphiné libéré, Le Progrès, les Dernières Nouvelles d'Alsace et L'Est républicain), le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, indique vouloir confier à des sociétés extérieures les contrôles de vitesse des automobilistes.


Selon le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, le fait de confier les aspects matériels du contrôle de vitesse à des societés privées doit permettre aux gendarmes et policiers de se recentrer sur leur mission prioritaires d'enquête et de securité. Ces entreprises privées seront donc chargées des contrôles radars mobiles qui déploient chaque année de nombreuses équipes sur les routes de France.

Augmenter les contrôles

C’est également pour augmenter le nombre de contrôle que le gouvernement prévoit d’avoir recours à ces prestataires extérieurs. Selon le ministère, ce nouveau système permettra de verbaliser dix fois plus qu’actuellement. Gérard Collomb assure néanmoins que la verbalisation des automobilistes en excès de vitesse « restera de la compétence des policiers » et que les sociétés extérieures « seront rémunérées au forfait et pas en fonction du nombre de procès verbaux etablis ».

La mortalité routière en augmentation

l'année dernière, la mortalité routière a augmenté pour la troisième année consécutive avec 3 477 décès, après douze ans de baisse. Les principales causes de mortalité sur la route restent les excès de vitesse et la consommation  d'alcool.

Chronologie et chiffres clés