rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Egypte: l'attaque d'une mosquée dans le Sinaï fait au moins 54 morts selon la télévision d'Etat

Climat France Emmanuel Macron Banque mondiale

Publié le • Modifié le

Climat: Paris et la Banque mondiale veulent aller plus loin

media
Le président français Emmanuel Macron (d) et le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim, le 6 juillet 2017 à l'Elysée. REUTERS/Gonzalo Fuentes

A quelques heures de l'ouverture du sommet du G20, Emmanuel Macron a reçu à Paris le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim. Le président français a souhaité que la communauté internationale s'engage davantage pour le climat, malgré l'annonce du retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris.


La question du climat est au cœur du sommet du G20 qui s’ouvre ce vendredi 7 juillet à Hambourg. Elle est aussi une priorité pour le président Emmanuel Macron. La France a promis de transposer des dispositions de l'Accord de Paris dans la loi française. Elle attend que les autres pays en fassent autant pour aller plus loin.

« Pour moi, l’Accord de Paris est une étape, mais pas suffisante. Nous devons donc à plusieurs continuer à avancer et à montrer, en termes de projets concrets, de financements, notre capacité à aller plus loin », a déclaré le président français.

Mobiliser les financements, travailler avec ceux qui partagent cette vision, c'est aussi le souhait de Jim Yong Kim. Selon le président de la Banque mondiale, l'Afrique a tout à y gagner. « Tous les chefs d'Etat africains peuvent vous décrire l'impact du changement climatique sur les populations de leurs pays. Ce sont des problèmes très graves. Mais nous allons les affronter et trouver des solutions pour avancer, promet-il. Avec les idées du président Macron, nous avons beaucoup de devoirs à faire désormais. Il s'agit de mettre en place des projets concrets, des plans d'investissements viables pour que les choses aboutissent. »

Le continent africain est vulnérable face au changement climatique. Le président Emmanuel Macron a réitéré l'engagement de la France aux côtés de la Banque mondiale en Afrique, notamment au Sahel.

Chronologie et chiffres clés