rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Aéronautique Défense

Publié le • Modifié le

France: l'aéronautique militaire au coeur du salon du Bourget

media
Le Pentagone présentera son chasseur bombardier furtif F-35 au salon du Bourget. REUTERS/Pascal Rossignol

Le 52e Salon de l'aéronautique et de l'espace a ouvert ses portes ce lundi 19 juin au Bourget, près de Paris. Environ 150 000 visiteurs professionnels sont attendus jusqu'à la fin de la semaine. Si les experts du secteur n'attendent cette année pas de grosses prises de commande dans le secteur des avions moyens et long-courriers, concernant l'aéronautique militaire, le salon sera marqué par la venue annoncée du chasseur bombardier furtif F-35, développé à coup de centaines de milliards de dollars par l'industrie américaine et aujourd'hui livré aux alliés proches des Etats-Unis, en Asie comme en Europe.


Sur le marché des avions commerciaux, c’est un salon du Bourget en demi-teinte. Les carnets de commandes sont bien remplis, le kérosène est bon marché, mais les compagnies aériennes reportent leurs achats d'avions plus modernes et plus économiques.

Airbus le reconnaît, 2017 sera une année très ralentie pour les prises de commande. Boeing pourrait donc faire la course en tête au Bourget et lèvera un coin du voile sur l'équipement de son futur 797.

Les tensions dans le Golfe inquiètent les constructeurs d'avions. Emirates, qui aligne la plus grosse flotte mondiale d'avions géants A380, pourrait revoir ses ambitions à la baisse. De son côté, Qatar Airways est dans la tourmente après les mesures d'isolement prises par ses voisins à l'initiative de l’Arabie saoudite.

Un nouvel avion de comabt européen ?

Côté militaire, les budgets augmentent partout dans le monde et explosent dans le Golfe et en Asie: 340 délégations étrangères sont attendues au Bourget. Le Pentagone est venu en force pour présenter son chasseur furtif F-35, adopté par cinq pays européens membres de l'OTAN (Angleterre, Italie, Pays-Bas, Danemark et Norvège).

L’Allemagne pousse au développement d'un nouvel avion de combat européen. En attendant, trois chasseurs différents (le Typhoon, le Rafale et le Gripen) sont construits sur le vieux continent et se font concurrence sur les mêmes marchés. Dernier arrivé sur le marché militaire, l'industrie nationale turque exposera des drones de combat et hélicoptères assemblés localement.

Chronologie et chiffres clés