rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Emploi et Travail

Publié le • Modifié le

France: Laurent Berger met en garde le gouvernement sur la réforme du travail

media
Le leader de la CFDT a été reçu par le président de la République Emmanuel Macron, à l'Elysée, le 23 mai 2017. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le patron de la CDFT promet que son syndicat « se mobilisera » si le gouvernement ne tient pas compte de sa voix dans les négociations sur la réforme du Code du travail. Les négociations doivent durer tout l'été avant la promulgation d'ordonnances à la rentrée.


Dans les colonnes du Journal du dimanche (JDD) ce dimanche 18 juin, Laurent Berger adresse une mise en garde à l'exécutif. En ce jour de législatives, qui devrait voir le parti d'Emmanuel Macron décrocher la majorité absolue à l'Assemblée nationale, le patron de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) hausse le ton.

Laurent Berger annonce que son syndicat « se mobilisera » si le gouvernement ne tient pas compte des revendications des différentes organisations syndicales au sujet de la réforme du Code du travail.

Le patron de la CFDT détaille à nouveau les lignes à ne pas franchir : le plafonnement des dommages et intérêts versés aux prud'hommes ou le référendum d'entreprise en cas d'absence d'accord avec les organisations syndicales.

L'idée d'un front syndical commun fait son chemin

« Tout passage en force du gouvernement sur ces sujets entraînera une mobilisation », prévient-il. De façon plus générale, le secrétaire général de la CFDT demande à ce que les syndicats aient plus de place et de moyens. Il exhorte ainsi Emmanuel Macron « à partager le pouvoir ».

Pour peser, les syndicats français tentent de s'unir. Sur la réforme du Code du travail, l'idée d'un front syndical commun, écartée jusqu'ici, commence peu à peu à faire son chemin. La CFDT et Force ouvrière (FO) se reparlent, par exemple.

« Nous avons beaucoup de points de convergence », insiste Laurent Berger dans les colonnes du JDD. Face à cette alliance entre FO et les syndicats réformateurs comme la CFDT et la CFTC, la CGT reste isolée, arc-boutée sur ses positions.

Les négociations sur la réforme du Code du travail doivent durer tout l'été avant la promulgation d'ordonnances à la rentrée.

Chronologie et chiffres clés