rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Politique française Présidentielle France 2017

Publié le • Modifié le

Présidentielle française: Benoît Hamon tient son meeting de la dernière chance

media
Benoît Hamon en meeting place de la République à Paris, le 19 avril 2017. AFP/Christophe Archambault

Benoît Hamon a réuni le 19 avril ses soutiens place de la République, à Paris, pour ce qui ressemblait à un baroud d'honneur tant le candidat socialiste aborde en mauvaise posture le premier tour.


Un vent glacial balaie la place de la République à Paris et fige les visages autour de Benoît Hamon debout à la tribune pour son dernier meeting, qui vient conclure une campagne qu'il assume à 100%.

« J'ai défendu mon éthique, j'ai remis la gauche sur son axe historique, le chemin de la justice sociale et du progrès, a déclaré le candidat socialiste à la présidentielle. J'ai tenu bon et je tiendrai bon. » Ces mots sonnent un peu fatalistes. Au milieu de ce discours travaillé comme rarement, on a pu entendre l'ombre des règlements de compte à venir.

« Je vous appelle à ne pas être ce que l'on attend de vous : des électeurs-stratèges des sondages, a-t-il lancé. Je vous le demande encore moins par fidélité à un parti parce que je sais que vous vous êtes sentis trahis ces dernières années et croyez-moi, je sais de quoi je vous parle. »

Futur post-élection

Même ses amis se demandent s'il pourra passer la barre des 10% dimanche 23 avril pour le premier tour. Mais Benoît Hamon continue à parler au futur. « Je vous fais un serment, celui de me battre avec la rage des lions sculptés ici sur la place de la République », a-t-il encore affirmé.

Avertissement à son camp : quelque soit son score, Benoît Hamon n'entend pas disparaître après cette élection.

→ Les élections présidentielles en France sur RFI Savoirs

Chronologie et chiffres clés