rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Benoît Hamon Emmanuel Macron Jean-Luc Mélenchon François Fillon Marine Le Pen

Publié le • Modifié le

Présidentielle française: un débat inédit entre les cinq «principaux» candidats

media
L'immeuble de TF1 à Boulogne-Billancourt. CC/Christian D'AUFIN

Les cinq favoris des sondages - Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon - se retrouvent ce lundi soir sur TF1 pour un débat inédit à ce stade d'une présidentielle. Un moment très attendu et probablement décisif dans cette campagne pleine de surprises qui déjoue tous les pronostics.


Jamais un tel débat n'avait été organisé avant un premier tour de présidentielle. Et dans le climat électrique de cette drôle de campagne, ce face à face de plus de 2h entre les cinq favoris des sondages pourrait se transformer en un vrai moment de vérité, face à des Français dont près de la moitié n'ont pas encore arrêté leur choix, les candidats vont défendre leurs projets bien sûr, mais ils pourront également s'interpeller, se confronter, bref, jouer leur va-tout pour apparaître les plus « présidentiable » possible.

Le candidat de la droite François Fillon jouera gros ce lundi soir. Fragilisé par les affaires, mis en examen, il devra résister aux attaques tout en parlant du fond pour tenter d'arracher cette deuxième place qualificative qu'occupe pour l'heure Emmanuel Macron.

L'ancien ministre de l'Economie de François Hollande devra lui aussi se montrer convaincant, montrer que son talent est à la hauteur de ses sondages et qu'il peut briller dans ce genre d'exercice, inédit pour lui.

A gauche, le socialiste Benoît Hamon et « l'insoumis » Jean-Luc Mélenchon ne devraient lui faire aucun cadeau, en pleine tentative de relance de leur propre campagne.

Enfin, la frontiste Marine Le Pen, seule femme de ce débat, et débatteuse coriace, devrait renvoyer tout le monde dos à dos, mais sans prendre le risque d'un dérapage qui pourrait compromettre sa course en tête à trente-quatre jours du premier tour.

Les cinq «principaux» candidats - sur les onze qualifiés - à l'élection présidentielle s'affronteront lors d'un débat sur TF1, le 19 mars 2017. REUTERS/Christian Hartmann

Chronologie et chiffres clés