rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Emmanuel Macron France Politique française Finances

Publié le • Modifié le

Enquête préliminaire ouverte sur un déplacement ministériel de Macron en 2016

media
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, au salon CES à Las Vegas le 6 janvier 2016. ©Thomas Bourdeau/RFI

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire lundi 13 mars sur des soupçons de favoritisme autour de l'organisation d'un déplacement en janvier 2016 à Las Vegas d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie.


Le candidat Emmanuel Macron n'est pas directement visé, mais la nouvelle n'en est pas moins mauvaise pour sa campagne présidentielle. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris pour favoritisme concernant l'organisation d'une soirée à Las Vegas à laquelle a participé le candidat lorsqu'il était ministre de l'Economie.

Cet événement, organisé le 6 janvier 2016, n'aurait pas été soumis à appel d'offres. L'hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné avait déjà révélé dans son édition du 8 mars que l'Inspection générale des finances soupçonnait un délit de favoritisme concernant l'organisation de cette soirée. Le parquet a été saisi ce même jour.

A Las Vegas, l'année dernière, lors de ce grand salon mondial de l'innovation technologique, Emmanuel Macron avait été ovationné par plus de 500 personnalités et dirigeants de start-up français. La soirée aurait coûté plus de 380 000 euros, montée en urgence et confiée au géant Havas.

L'entourage d'Emmanuel Macron s'est empressé de dire qu'il ne s'agit pas du tout d'une « affaire Macron » puisqu'à l'époque le choix du prestataire n'incombait aucunement au ministre ou à son cabinet.

Chronologie et chiffres clés