rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Cancer Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

France: enquête sur un médicament pour le traitement du cancer du sein

media
L'enquête de pharmacovigilance, ouverte en septembre 2016 par l'ANSM touche l'ensemble des médicaments contenant du docétaxel. Getty Images / Mark Gibson

Le Docetaxel, un médicament pour le traitement du cancer du sein, aurait fait 18 morts en France selon le journal Le Figaro. Une enquête de l’agence du médicament, l’ANSM, doit rendre ses conclusions d’ici trois semaines.


C'est à la mi-février que l'affaire Docetaxel a éclaté. Le quotidien Le Figaro fait alors état de sept décès en 2016, mais à l'issue d'une réunion cette semaine de cliniciens et de pharmaciens d'instituts du cancer, le bilan contre toute attente est revu à la hausse.

Depuis 1994, ce médicament prévu pour écarter les risques de récidives des cancers du sein entre autres aurait finalement provoqué 18 décès. L'Agence du médicament ne recommandera l'arrêt de sa prescription que trois jours après le scandale, le 18 février.

L'état de santé des victimes n'était pas particulièrement fragile, assurent leurs médecins, mais pour certains spécialistes, il apparaît qu'un changement de formulation du produit par la société pharmaceutique, a peut-être conduit à un sur-risque de toxicité.

Pour autant, aujourd'hui, les participants à cette commission réunis discrètement ne comprennent toujours pas ce qui s'est véritablement passé pour toutes ces femmes guéries du cancer et qui n'avaient aucune raison de mourir. Le résultat de cette enquête devrait être rendu d'ici fin mars.

Chronologie et chiffres clés