rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Suisse France JO 2024

Publié le • Modifié le

A Davos, Paris soigne sa communication pour les JO de 2024

media
Logo de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2024 sur l'Arc de triomphe. Lionel Bonaventure/AFP

Les travaux du 47ème Forum économique mondial se poursuivent à Davos. Et ce jeudi 19 janvier, l’évènement c’est le discours de la Première ministre britannique Theresa May qui a clarifié en début de semaine la forme que prendra la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, à savoir celle d’un Brexit «dur». Theresa May va tenter de rassurer le monde des affaires dans l’expectative. Des dirigeants d’entreprises pour qui Davos est aussi un lieu de lobbying. L’occasion par exemple pour les patrons français de défendre la candidature de Paris au JO 2024…


Avec notre envoyée spéciale à Davos, Mounia Daoudi

Un monde sans direction, marqué par un accroissement des inégalités, une instabilité sociale et une défiance pour les politiques. La mondialisation accusée de tous les maux. Et des patrons français qui viennent défendre à Davos la candidature de Paris aux JO de 2024.
N’est-ce pas un peu incongru ?
« C’est l’endroit où il faut le faire ! » assure Sébastien Bazin, le PDG du groupe ACCOR.
Et quand on demande au patron d’Accor pourquoi il mouille le maillot pour Paris 2024…
« Parce qu’on est le plus gros groupe hôtelier au monde, parce qu’on sait recevoir, parce qu’on a envie que de plus en plus de gens viennent en France, parce qu’on a envie que les couleurs de la France soient portées au plus haut, parce qu’on a tout pour gagner ! Donc on n’a pas le droit de ne pas en être…»

La maire de Paris Anne Hidalgo, parmi les rares officiels français à avoir fait le déplacement cette année, repart plutôt satisfaite de Davos. « Je suis toujours agréablement surprise de voir que nous sommes une capitale qui apparaît aujourd’hui comme une capitale qui a le leadership en matière d’innovation, en matière de transformation écologique et énergétique. Je repars d’ici encore plus boostée ! »

Une énergie dont la maire aura grand besoin car Los Angeles, la grande rivale de Paris n’a pas dit son dernier mot.

Chronologie et chiffres clés