rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Suède Criminalité Justice Musiques Culture

Publié le • Modifié le

Suède: A$AP Rocky condamné à une peine de prison avec sursis pour violence

media
A$AP Rocky n'aura finalement que de la prison avec sursis en Suède où il est resté emprisonné pendant 5 semaines en attendant son procès. AFP Photos/Patrick Kovarik

Le rappeur américain A$AP Rocky, arrêté début juillet à Stockholm suite à une bagarre, emprisonné pendant cinq semaines, et dont le procès a mobilisé toute la scène mondiale du hip-hop, sans oublier Donald Trump. Le jugement est tombé aujourd’hui : la jeune star de trente ans a été reconnue coupable, mais n’aura pas à revenir en Suède pour purger une peine de prison.


Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

Pour la justice suédoise, A$AP Rocky est bien coupable avec deux de ses gardes du corps d’une agression envers un jeune réfugié afghan. Mais il n’écope que d’une peine avec sursis, assorti du paiement de dommages et intérêts à la victime de 12 500 couronnes (1 200 €). Le parquet avait requis six mois de prison, la défense avait réclamé la relaxe, invoquant la légitime défense.

C’est une bonne nouvelle pour le rappeur new-yorkais dont l’affaire aura défrayé la chronique durant cet été 2019. Suite à une bagarre dans les rues de Stockholm, immortalisée dans de nombreuses vidéos, A$AP Rocky avait dû passer cinq semaines en prison, jusqu’à son procès. Ce dernier, qui a duré trois jours début août, a mobilisé toute la communauté américaine du hip-hop, mais aussi Donald Trump, qui avait même sollicité le Premier ministre suédois pour intervenir en sa faveur.

Une expérience « humiliante » pour le rappeur

Libéré à l’issue du procès, A$AP Rocky avait aussitôt rejoint la Californie à bord d’un jet privé. Il n’était donc pas présent aujourd’hui à Stockholm, et n’aura pas à retourner dans les geôles suédoises, une expérience qu’il a qualifiée d'« effrayante et humiliante ».

Une réaction jugée par les Suédois quelque peu excessive, d’autant qu’ASAP Rocky a dans sa jeunesse déjà passé deux semaines dans la plus grande et plus vétuste prison de New York, Rikers Island, dont les détenus gardent rarement un bon souvenir.

Chronologie et chiffres clés