rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Russie Ukraine

Publié le • Modifié le

Poutine et Zelenskiy discutent du conflit en Ukraine

media
Discussion entre Vladimir Poutine et Volodimir Zelenskiy sur le conflit en Ukraine. Tiziana FABI, ludovic MARIN / AFP

Conversation téléphonique entre chefs d'État. Le président russe et son homologue ukrainien ont notamment évoqué la guerre dans le Donbass, mais aussi une éventuelle reprise du dialogue de paix dans le cadre du Format de Normandie. C’est la première fois depuis son élection que Volodymir Zelenskiy établit un contact direct avec Vladimir Poutine.


Avec notre correspondant à MoscouDaniel Vallot

Il aura fallu près de trois mois pour que les deux hommes s’adressent enfin la parole. Une conversation téléphonique « à l’initiative de l’ukraine », a précisé le Kremlin le 11 juillet.

La conversation a porté sur le conflit dans le Donbass, mais également sur la question très complexe d’un éventuel échange de prisonniers.

Pas de précisions supplémentaires officiellement, mais il s’agirait bien évidemment côté russe de libérer les 24 marins capturés en novembre dernier au large de la Crimée.

Cette conversation téléphonique intervient quelques jours après une nouvelle proposition de négociation formulée par le président ukrainien. Il proposait d’élargir à Washington et à Londres le format de Normandie.

Faire retomber la pression

Le 11 juillet, Vladimir Poutine a déclaré qu’il n’avait jamais rejeté l’idée d’une extension du format, qui regroupait jusqu’à présent la Russie, l’Ukraine, l’Allemagne et la France.

Le président russe a cependant ajouté qu’il fallait attendre de toute façon le résultat des élections législatives en Ukraine. Ces élections auront lieu le 21 juillet prochain.

Pour l’heure, le dialogue est rétabli, c’est sans doute l’essentiel, pour que la tension puisse quelque peu retomber entre les deux pays.

On est loin en tout cas des déclarations au vitriol qu’avaient échangé les deux hommes, par médias interposés, dans la foulée de l’élection présidentielle en Ukraine.

Chronologie et chiffres clés