rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Italie Culture Patrimoine Histoire

Publié le • Modifié le

Italie: la Tour de Pise... se redresse

media
La Tour de Pise, en Italie. Tiziana FABI / AFP

En Italie, la Tour de Pise se redresse toute seule. A première vue, le célèbre monument italien conserve sa célèbre forme penchée. Mais des ingénieurs ont observé un mouvement. Pourtant, les travaux sont terminés depuis 2001.


Un symbole de l’histoire de l’Italie est en plein redressement. A Pise, la célèbre tour construite en 1173 aurait enfin décidé de se tenir droite. Les mesures des ingénieurs indiquent en effet que depuis 2001, elle s’est relevée de quatre centimètres.

Cette évolution est la conséquence de longues années de travaux. Entre 1993 et 2001, la tour a gagné 41 centimètres. Sans intervention humaine, l’effondrement était inévitable. Pour stabiliser la «vieille dame», les scientifiques ont ainsi récupéré un demi-degré de pente salvateur. Mais il n’était pas prévu que le chantier de consolidation se poursuive seul.

Il se trouve que la tour penche vers le sud. L’été, cette face est fortement chauffée. Grâce au demi-degré de plus, la pierre se dilate. Un ingénieur conclut : « En se dilatant, elle se redresse ». Pourtant, en dépit des travaux et de ses conséquences, la tour ne sera jamais complètement droite. Pour le plus grand bonheur de la ville de Pise.

Symbole de la puissance de cette république maritime au Moyen Âge, le campanile médiéval s'est mis à pencher rapidement après le début de sa construction. L'affaissement était dû à un sol trop meuble.

Inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, le monument de marbre a été fermé au public en janvier 1990 et pendant onze ans pour des raisons de sécurité, son inclinaison atteignant au maximum 4,5 mètres par rapport à la verticale.