rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Publié le • Modifié le

À la Une: 1918, l'armistice de la Grande Guerre vu des Balkans

media
Le Pont latin devant lequel Gavrilo Princip a tiré les coups de feu mortels contre François-Ferdinand, héritier du trône austro-hongrois, et sa femme, Sophie Chotek, le 28 juin 1914. RFI/Laurent Geslin

La Première Guerre mondiale ce n'est pas seulement Verdun ou la bataille de la Marne, c'est aussi le coup de feu de Sarajevo contre l'archiduc François-Ferdinand, le Front d'Orient et les Dardanelles. Dans le sud-est de l'Europe, les combats de 1914-1918 font suite aux deux guerres balkaniques, commencées en 1912. C'est donc un long cycle guerrier qui s'achève à l'automne 1918, aboutissant à la création de nouveaux États sur les ruines des Empires disparus.
Dossier : La «Grande Guerre» de 14-18 vue des Balkans

La « première Yougoslavie », c’est-à-dire le Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, est née sur les décombres de la Première Guerre mondiale. Pourtant, cet anniversaire sera célébré très discrètement, même en Serbie, où l’on préfère parler de l’unification nationale des Serbes plutôt que du projet yougoslave. L’analyse de l’historienne Dubravka Stojanović.
1918 : cachez cette Yougoslavie que l'on ne saurait voir

L’armistice du 11 novembre 1918 signifie la fin d’un cauchemar qui s’est soldé par des millions de morts, de mutilés, de traumatisés. À Bucarest, on célèbre une « victoire », avec la création de la « Grande Roumanie », par réunion de la Moldavie et de la Transylvanie. Retours sur une histoire singulière.
1918-2018 : un centenaire sous le spectre de la «Grande Roumanie»

La controverse historiographique est devenue la polémique politique de l’automne au Monténégro : le pays doit-il commémorer son « annexion » par la Serbie, le 26 novembre 1918 ? Gouvernement et opposition pro-serbe se déchirent sur le sujet, une manière bien pratique de ne pas parler des problèmes d’aujourd’hui.
Monténégro : comment rejouer à la guerre civile de 1918

Rares sont les personnalités historiques slovènes à faire consensus au sein des tous les courants politiques du pays. Général et poète, Rudolf Maister est aujourd’hui célébré comme l’un des pères de l’indépendance du pays pour sa lutte face aux Autrichiens lors du démembrement de l’Empire austro-hongrois. Portrait.
Première Guerre mondiale : RudolfMaister, le général slovène qui a défié les Autrichiens

Malgré la rupture provoquée par la reconnaissance d’une Église ukrainienne, le monde orthodoxe n’est pas au bord du schisme. Et Constantinople sera certainement très prudent sur les dossiers de la Macédoine et du Monténégro afin de ne pas s’aliéner l’Église serbe. L’analyse de la théologienne Regina Elsner.
Orthodoxie : les conséquences de la rupture entre Moscou et Constantinople

Vols à main armée, meurtres, overdoses... Sarajevo découvre des réalités nouvelles, qui illustrent combien la capitale de la Bosnie-Herzégovine est laissée à l’abandon par les autorités centrales comme par la « communauté internationale ». Le cri de révolte d’un journaliste bosnien après le meurtre de deux policiers – l’un Bosniaque, l’autre Serbe.
Bosnie-Herzégovine : Sarajevo, un ghetto à la périphérie de l'Union européenne
À lire aussi
Bosnie-Herzégovine : les nationalistes croates se déchaînent contre Željko Komšić

Les mouvements anti-avortement croates sont directement contrôlés par une Internationale intégriste, qui passe par les réseaux Tradition, famille, propriété et des instituts catholiques polonais, eux-mêmes liés au parti Droit et Justice (PiS) au pouvoir à Varsovie. L’enquête de Novosti.
De la Pologne à la Croatie, l'internationale catho-intégriste étend ses réseaux

C’était le 27 février 1993. Vingt civils étaient sortis de force du train Belgrade-Bar avant d’être sauvagement assassinés par des soldats de Republika Srpska, près de Štrpci, dans l’est de la Bosnie-Herzégovine. Un quart de siècle plus tard, les proches des victimes attendent toujours que justice soit rendue. Avec un espoir : le parquet serbe vient de confirmer l’acte d’accusation.
Serbie : le crime de Štrpci va-t-il enfin être jugé ?

L’Albanie veut reconstruire son système judiciaire et passer au crible la probité des juges et des procureurs. Ce processus ambitieux, qui va durer des années, prive déjà les tribunaux d’une bonne partie de leurs magistrats, paralysant le fonctionnement de la justice. Comme s’il fallait choisir entre la justice d’aujourd’hui et celle de demain.
Albanie : réformer la justice en licenciant tous les juges ?
À lire aussi :
Albanie : des centaines de nationalistes grecs déferlent sur le village de Bularat

Il possède des journaux et des sites Internet, a le monopole de la distribution de la presse, mais il veut faire taire les voix critiques et s’inquiète du « complot » ourdi par Georges Soros contre la Bulgarie et contre lui-même : l’oligarque Delyan Peevski vient de faire adopter une loi sur mesure pour protéger son empire.
Bulgarie : une loi sur la presse taillée sur mesure pour l'oligarque Peevski

Pour avoir accès à l’Union européenne, de plus en plus d’Ukrainiens de la région d’Odessa demandent la nationalité roumaine. Un phénomène qui risque de compliquer encore un peu plus des relations déjà houleuses entre la Roumanie et l’Ukraine, Kiev ne reconnaissant pas la double nationalité.
Ukraine : cet irrésistible engouement pour le passeport roumain

Quelques semaines après s’être rapprochée de la Turquie, la Moldavie envoie une délégation à Moscou pour tenter de réchauffer ses liens avec la Russie. Une opération qui intervient trois mois avant les élections générales de février 2019 et alors que les relations entre Bruxelles et Chișinău sont au plus mal.
En froid avec l'UE, la Moldavie tente de réchauffer ses liens avec la Russie

C’était « la plus belle station thermale d’Europe » selon l’empereur François-Joseph mais, depuis la chute du communisme, la station de Băile Herculane, près de Timişoara, dans le sud-ouest de la Roumanie, tombe en ruines. Des étudiant.e.s en architecture et des artistes tentent de la faire renaître. Reportage.
Roumanie : des artistes font revivre la station thermale de Băile Herculane