rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Russie Emmanuel Macron Vladimir Poutine

Publié le • Modifié le

Macron doit évoquer avec Poutine la situation du prisonnier ukrainien Sentsov

media
Manifestation à Kiev le 13 juillet 2018 réclamant la libération du cinéaste Oleg Sentsov et des autres prisonniers politiques incarcérés en Russie. REUTERS/Valentyn Ogirenko

Le président français Emmanuel Macron a annoncé qu'il évoquera ce vendredi 10 août, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue russe Vladimir Poutine, la situation du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, emprisonné en Russie et en grève de la faim depuis trois mois.


Le chef de l'Etat français s'entretiendra avec son homologue russe « pour évoquer notamment à nouveau avec lui » la situation du cinéaste de 42 ans, a fait savoir l'Elysée jeudi 9 août.

Accusé d'avoir commis des attentats terroristes en Crimée, Oleg Sentsov a été condamné en 2015 à 20 ans de colonie pénitentiaire, à l'issue d'un procès qualifié de « stalinien » par Amnesty International. L'Union européenne avait affirmé de son côté que ce procès violait le droit international et le département d'Etat américain avait dénoncé un « clair déni de justice ».

Etat de santé « catastrophique »

Oleg Sentsov, qui a plaidé non coupable et a dénoncé un procès politique, a entamé une grève de la faim le 14 mai pour exiger la libération de tous les « prisonniers politiques » ukrainiens détenus en Russie. Sa cousine Natalia Kaplan a évoqué mercredi sur son compte Facebook « une situation catastrophique », indiquant qu'Oleg Sentsov ne pouvait « presque plus se lever ».

Le cinéaste ukrainien a perdu 30 kg et souffre de problèmes cardiaques, a pour sa part annoncé à l'AFP son avocat. Me Dmitri Dinzé, qui a rendu visite à Oleg Sentsov en prison mardi 7 août, a précisé que son client avait un très bas niveau d'hémoglobine – protéine riche en fer dans les globules rouges – et que son rythme cardiaque était de 40 pulsations par minute. « Il a mauvaise mine, mais il essaye de tenir bon », a ajouté l'avocat.

(Avec Reuters)

On rentre dans un moment où l'inquiétude grandit d'heure en heure. Sentsov a transmis par son avocat une lettre à sa cousine, en lui disant «je sens que la mort est proche». Or ce n'est pas du tout dans son style de parler de sa mort prochaine, donc effectivement il est dans un état qui commence à devenir critique.
Michel Eltchaninoff, philosophe, journaliste et essayiste français, fondateur de l'association «Les nouveaux dissidents» 10/08/2018 - par RFI Écouter

Chronologie et chiffres clés