rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Violences du 1er-Mai: mise en examen d'Alexandre Benalla et des quatre autres suspects (parquet)

Russie Etats-Unis Donald Trump

Publié le • Modifié le

Attaques de Trump contre le Nord Stream 2: «concurrence déloyale», selon Moscou

media
Le président russe Vladimir Poutine (d),, le prote-parole du Kremlin Dmitri Peskov (c), le premier ministre russe Dmitri Medvedev (g), avant une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, à Sotchi, le 18 mai 2018. Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP

Donald Trump a critiqué mercredi le projet de gazoduc Nord Stream 2, projet qui a vocation à multiplier par deux les capacités de livraison de gaz russe en Europe en passant par la mer Baltique et en évitant l'Ukraine. Le président américain a affirmé que l'Allemagne était « complètement contrôlée par la Russie » en raison de sa dépendance énergétique. Le Kremlin a réagi ce jeudi 12 juillet à la déclaration du président des Etats-Unis. Moscou critique une forme de « concurrence déloyale ».


Avec notre correspondant à Londres, Etienne Bouche

Selon le porte-parole du Kremlin, il s'agit d'une « tentative de contraindre les clients européens à acheter du gaz naturel liquéfié plus cher » auprès d'autres fournisseurs. Dmitri Peskov évoque donc une forme de « concurrence déloyale ».

En critiquant une nouvelle fois le projet de gazoduc Nord Stream 2, Donald Trump a touché un point sensible. Le projet alimente des divisions entre les pays de l'Union européenne. Moscou est régulièrement accusé d'avoir recours au levier énergétique à des fins politiques.

Le Kremlin répond sur le terrain économique. « C'est dans le cadre de la concurrence économique que les clients doivent prendre leur décision de choisir tel ou tel fournisseur ».

Le porte-parole du Kremlin a également souligné la fiabilité du partenaire russe qui garantit la sécurité énergétique de l'Europe. « Aucun autre fournisseur n'a jusqu'à présent démontré une grande fiabilité dans la fourniture de gaz par gazoduc ».

Le gazoduc Nord Stream 2, projet « purement commercial » souligne Moscou, doit relier la Russie et l'Allemagne par la mer Baltique. Sa mise en service est prévue début 2020.

→(Re)lire: Sommet de l'Otan: Donald Trump s'en prend à l'Allemagne

Chronologie et chiffres clés