rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Transport Allemagne Environnement Pétrole Changement climatique Climat

Publié le • Modifié le

Dieselgate: un milliard d'euros d'amende pour Volkswagen en Allemagne

media
Volkswagen, qui n'a pas fait appel, devra s'acquitter d'un milliard d'euros d'amende en Allemagne. REUTERS/Suzanne Plunkett

Le « dieselgate », l'affaire des moteurs diesel truqués permettant grâce à des logiciels de réduire leurs émissions polluantes le temps des tests, connait un nouvel épisode. Le premier constructeur automobile mondial, l'Allemand Volkswagen, empêtré depuis des mois dans cette affaire qui lui coûte déjà très cher aux Etats-Unis, devra s'acquitter d'une amende salée d'un milliard d'euros en Allemagne.


Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibault

« Volkwagen accepte l’amende et ne fera pas appel. » C'est par un communiqué lapidaire que le constructeur automobile allemand a réagi à la décision du parquet de Braunschweig. Les magistrats ont estimé que Volkswagen, par ses déficiences internes, n’avait pas empêché que près de 11 millions de véhicules diesel équipés de logiciels faussant les tests anti-pollution soient commercialisés entre 2007 et 2015.

L’amende d’un milliard d'euros est salée, et fait partie des plus élevées jamais imposées à une entreprise par la justice allemande. Mais Volkswagen, qui a déjà mis 26 milliards d'euros de côté pour financer les conséquences du « dieselgate » aux Etats-Unis, peut se permettre une telle dépense. La procédure administrative est close en Allemagne et le groupe espère que cette décision facilitera la conclusion d’autres enquêtes similaires en Europe.

Restent les poursuites pénales engagées contre d’anciens responsables de Volkswagen. Plusieurs parquets allemands ont ouvert des procédures pour fraude, manipulation de cours de Bourse ou publicité mensongère. Des démarches qui concernent Volkswagen, mais aussi ses filiales Audi et Porsche, ainsi que Daimler et l’équipementier Bosch.

Chronologie et chiffres clés