rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Irlande Santé et Médecine Droits des femmes

Publié le • Modifié le

Libéralisation de l'IVG en Irlande: «C'est un tout nouveau pays»

media
Partisanes de l'avortement à Dublin, le 26 mai 2018. REUTERS/Clodagh Kilcoyne

Les Irlandais ont officiellement approuvé par référendum la réforme de l'avortement ; 66,4% du pays s'est exprimé en faveur d'un changement de régime, 35 ans après que le pays a introduit dans sa Constitution une interdiction quasi totale de l'IVG. Le changement sociétal est en route, estiment les partisans de l'IVG.


Trois ans après avoir voté pour le mariage homosexuel, l'interruption volontaire de grossesse (IVG) vient de déboucher sur un vote favorable massif, et relativement inattendu, dans une République d'Irlande longtemps restée proche des valeurs traditionnelles, comme le rappelle notre correspondant Julien Lagache.

Stasia Clancy était en larme à l'annonce des résultats officiels. Elle a embrassé sa fille Siobhan, avec qui elle tenait à assister à ce moment historique. « C'est un tout nouveau pays, dit-elle, ça le sera quand la nouvelle législation sera votée. Avec une telle victoire, le gouvernement doit appliquer tel quel son projet de loi. »

Plus que deux bastions anti-IVG

Ce texte prévoit l'avortement sans condition jusqu'à 12 semaines de grossesse et au-delà pour des cas exceptionnels. Dans la foule, Sarah, 26 ans, est venue applaudir le résultat d'un référendum au goût amer pour cette Nord-Irlandaise qui souhaiterait voir se produire la même chose dans la province britannique.

« Il n'y a maintenant plus que deux pays en Europe qui n'offrent pas l'accès à l'avortement : Malte et l'Irlande du Nord. Et chez nous, l'IVG, c'est la prison à vie. On veut des droits, mais comme on ne nous en donne pas, on va devoir aller les chercher nous même ! », assure la jeune femme originaire du Nord.

Et maintenant, l'Irlande du Nord ?

Plusieurs leaders politiques nord-irlandais viennent de se prononcer en faveur d'une réforme similaire à celle qui se profile en République d'Irlande. L'assemblée nord-irlandaise a autorité pour adopter une loi sur l'IVG en concordance avec celle en vigueur dans le reste du Royaume-Uni, mais elle a voté contre en février 2016.

Alors que la libéralisation de l'IVG laisse présager que des Nord-Irlandaises se rendront au Sud pour avorter, la Cour suprême de Londres doit juger dans les prochains mois si les lois anti-avortement de cette province conservatrice - où les religions catholique et protestante sont fortes - respectent les droits des femmes.

→ Écouter sur RFI : Mobilisation des anti et des pro-avortement avant le référendum

Chronologie et chiffres clés