rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Turquie Recep Tayyip Erdogan

Publié le • Modifié le

Présidentielle en Turquie: Muharrem Ince va défier Erdogan au nom du CHP

media
L'opposant Muharrem Ince, le 4 mai à Ankara. REUTERS/Umit Bektas

En Turquie, le principal parti d’opposition le CHP a désigné son candidat à l’élection présidentielle anticipée du 24 juin prochain. Ce n’est pas le chef du parti qui va affronter Recep Tayyip Erdogan mais un député de cette formation kémaliste, un élu connu justement pour être l’un des plus intraitables face au chef de l’Etat.


Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

C’est l’un des députés de l’opposition les plus virulents face à chef de l'Etat. Au Parlement, il avait dénoncé notamment le palais majestueux que le président turc s’est fait construire et avait promis de le vendre s’il devenait un jour chef de l’Etat.

Et justement, Muharrem Ince va l’affronter pour cette élection présidentielle, sous les couleurs du principal parti d’opposition, le parti kémaliste CHP.

Le déupté a été officiellement désigné ce vendredi matin par les instances du parti. Sans réelle surprise, puisque son nom circulait depuis plusieurs jours, depuis que le chef du parti Kemal Kiliçdaroglu avait indiqué qu’il préférait ne pas aller à la bataille.

Agé de 54 ans, ce député de Yalova près d’Istanbul est un bon orateur, ses discours font vibrer les foules, ce qui promet une campagne féroce contre un autre tribun, Recep Tayyip Erdogan.

Avant même sa nomination la presse pro-gouvernementale a d’ailleurs commencé à tirer à boulets rouges sur Muharrem Ince, notamment en diffusant des photos où l’on verrait le député boire de l’alcool, soi-disant durant le ramadan.

Chronologie et chiffres clés