rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
  • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
  • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
  • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
  • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
  • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises
  • Etats-Unis: une deuxième femme accuse le juge Kavanaugh d'inconduite sexuelle (New Yorker)

Allemagne Angela Merkel

Publié le • Modifié le

Allemagne: la chancelière Merkel reconduite pour un quatrième mandat

media
Angela Merkel et le président Frank-Walter Steinmeier, lors de la cérémonie de reconduction de la chancelière, ce mercredi 14 mars à Berlin. REUTERS/Fabrizio Bensch

Angela Merkel a été réélue chancelière, ce mercredi 14 mars 2018, et a prêté serment. Les députés du Bundestag lui ont octroyé un quatrième mandat à la tête du gouvernement. Mais après six mois de crise politique, le défi est de taille. Mme Merkel doit désormais diriger une nouvelle « grande coalition » avec les sociaux-démocrates du SPD alors que l'extrême droite progresse en Allemagne.


avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Et de quatre. Angela Merkel vient d’être réélue pour un quatrième mandat à la tête de l’Allemagne. Des voix ont manqué à la chancelière lors du vote au Bundestag. Sans doute, celles de députés sociaux-démocrates qui étaient hostiles à une nouvelle grande coalition. Mais ses pertes restent inférieures à celles de 2005 et 2013 lorsqu’Angela Merkel avait été désignée à la tête de deux autres grandes coalitions.

La chancelière, si elle reste au pouvoir jusqu’au terme de son mandat en 2021, aura ainsi égalé le record de longévité de son père en politique, Helmut Kohl. La plupart des observateurs partent du principe qu’il s’agit du dernier mandat d’Angela Merkel. Si la chancelière a été affaiblie par le score décevant de son parti aux élections de septembre et par des critiques ouvertes contre elles au sein de la CDU a réussi toutefois à se maintenir au pouvoir et à entamer sa succession à moyen terme.

Le nouveau gouvernement, largement renouvelé et rajeuni, veut se mettre rapidement au travail pour rattraper les six derniers mois durant lesquels la précédente équipe n’a fait que géré les affaires courantes.

Cette réélection permet à l’Allemagne de jouer à nouveau son rôle, non négligeable sur la scène internationale. Immédiatement après la confirmation de la chancelière, son premier déplacement à l’étranger a été annoncé: Angela Merkel se rendra vendredi à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron et notamment préparer le sommet européen de la semaine prochaine.

Chronologie et chiffres clés