rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Russie Vladimir Poutine

Publié le • Modifié le

Présidentielle en Russie: Ksenia Sobchak, figure opposante émergente

media
présentatrice vedette de la télévision, Ksénia Sobchak, est aussi une des figures de l'opposition à Vladimir Poutine, Moscou, le 10 mars 2012. Reuters/Sergei Karpukhin

Dans le cadre de la campagne présidentielle en Russie, Vladimir Poutine est attendu en Crimée ce mercredi 14 mars. Le président russe, quasiment assuré de l’emporter lors du scrutin de dimanche prochain, aura face à lui des adversaires incapables de le mettre en danger dans les urnes. Mais parmi eux, l'un a cependant fait sensation durant cette période électorale : Ksenia Sobchak.


Avec notre correspondant à MoscouDaniel Vallot

Autrefois surnommée la Paris Hilton de Russie, l’ancienne vedette de la télé-réalité s’est imposée comme une candidate crédible au sein d’une opposition par ailleurs bien affaiblie. Ce mardi 13 mars, Ksenia Sobchak était là lors d’une de ces opérations coup de poing qu’elle affectionne particulièrement. En banlieue de Moscou, un projet immobilier illégal provoque la colère de tout un quartier. La candidate de l’opposition décide de se rendre sur place et d’apporter son soutien aux riverains en lutte contre la mairie et le promoteur.

« Ce sont les autorités qui devraient s’occuper de tout ça, pas les habitants. Vous ne devriez pas être ici, dans le froid, à vous battre pour faire respecter vos droits ! Regardez ces caméras : grâce à elles je vais pouvoir défendre votre cause ! », lance-t-elle.

Autour d’elle, les habitants du quartier se disent ravis de l’attention médiatique suscitée par sa venue et semblent plutôt impressionnés par son intervention. Svetlana, l'une des habitantes, avait pourtant une image négative de l’ancienne vedette de la télévision, davantage connue pour ses frasques médiatiques, que pour ses prises de position politique.

« Ces derniers temps, elle a bien changé. Elle est devenue plus sérieuse. Je crois que la naissance de son fils a fait ce changement dans son caractère. Et j’espère même qu'un jour elle deviendra un grand politique, comme son père. Elle commence... Elle est au début de sa carrière politique selon moi », estime-t-elle.

Son père, ancien maire de Saint-Petersbourg, était un proche de Vladimir Poutine. Une filiation que de nombreux militants au sein de l’opposition reprochent aujourd’hui à Ksenia Sobchak. Dans sa campagne électorale, la candidate a pourtant démontré qu’elle pouvait être très critique à l’encontre du président russe, et de sa politique.

Pour de nombreux observateurs, Ksenia Sobchak veut utiliser cette élection qu’elle sait jouée d’avance, pour fonder les bases d’un nouveau parti politique et pour devenir une figure incontournable de l’opposition.

Chronologie et chiffres clés