rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Grèce Turquie Recep Tayyip Erdogan

Publié le • Modifié le

Visite sous tension à Athènes pour Erdogan

media
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (g) et le Premier ministre grec Alexis Tsipras ont donnée une conférence de presse après leur rencontre. Athène, le 7 décembre 2017. REUTERS/Costas Baltas

Le président turc Recep Tayyip Erdogan était jeudi 7 décembre à Athènes. Il a d’abord rencontré le président grec Prokopis Pavlopoulos avant de se rendre au Palais Maximou pour discuter avec le Premier ministre Alexis Tsipras. Ce déplacement inédit pour un président turc depuis 65 ans a surtout permis d’aborder les sujets qui fâchent entre ces deux pays clefs pour la stabilité de la région, la division de Chypre notamment, mais aussi d’autres sujets plus récents.


Avec notre correspondante à Athènes,  Charlotte Stiévenard

Après sa rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a choisi d’aborder la question qui tracasse le plus la Grèce ces derniers mois :

« Nous avons parlé des tensions en mer Egée. J’ai personnellement insisté sur le fait que les infractions aéronautiques turques doivent prendre fin. Les violations croissantes de l’espace aérien grec et plus particulièrement tous les blocages autour de la mer Egée mettent nos relations, tout comme nos pilotes en danger », rapporte le chef du gouvernement.

Le président turc a quant à lui proposé d’actualiser le Traité de Lausanne. Alexis Tsipras a refusé, car c’est lui qui régit les frontières entre la Grèce et la Turquie depuis 1923.

Recep Tayyip Erdogan a également répété sa volonté d’obtenir l’extradition de huit militaires turcs qui avaient fui en Grèce après le coup d’Etat manqué. C’est à la justice de trancher, a répondu le Premier ministre grec : « En Grèce, un Etat de droit et pays de l’Union européenne, la séparation des pouvoirs est absolue. Les positions et les rôles de l'exécutif et du judiciaire sont donc distincts. »

Selon une source du bureau du Premier ministre, Alexis Tsipras a appelé la Turquie à ouvrir un nouveau chapitre dans les relations gréco-turques. Si elle n’acceptait pas cela pourrait se faire, selon cette source, au détriment de ses relations avec l’Union européenne.

Chronologie et chiffres clés