rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Etats-Unis: les démocrates acceptent un compromis pour mettre fin au «shutdown» (sénateur)
  • Emissions de gaz à effet de serre: la France n'a pas tenu ses objectifs en 2016 (chiffres officiels)
  • Prisons françaises: les syndicats de surveillants appellent à poursuivre le blocage mardi
  • Prisons françaises: les négociations entre syndicats et ministère de la Justice se poursuivront mardi (Nicole Belloubet)
  • Syrie: 54 combattants kurdes et rebelles pro-turcs tués dans la bataille d'Afrin (OSDH)
  • RCA: le leader anti-balaka, le général Andilo, condamné aux travaux forcés à perpétuité
  • France/Usine Toyota d'Onnaing: Macron évoque un investissement de 300 millions d'euros
  • Afrique du Sud: l'ANC confirme «discuter» du départ anticipé du président Jacob Zuma sans lui fixer cependant de «date butoir»
  • Les Etats-Unis ne «permettront jamais» à l'Iran d'avoir l'arme nucléaire, déclare Mike Pence à Jérusalem
  • Les Etats-Unis exhortent les Palestiniens à reprendre les négociations (Mike Pence)
  • Radio France: le CSA va auditionner Mathieu Gallet le 29 janvier, décision le 31 (communiqué)
  • Jérusalem: des députés arabes expulsés de la Knesset durant le discours de Mike Pence

Etats-Unis Russie médias

Publié le • Modifié le

Russia Today, «agent de l'étranger» aux Etats-Unis: Moscou va riposter

media
Vladimir Poutine a dénoncé «une attaque contre la liberté d'expression». Sputnik/Mikhail Klimentyev/Kremlin via REUTERS

Une nouvelle pomme de discorde entre Washington et Moscou. Cette fois, ce sont les médias financés par les Etats qui sont au centre des tensions. Moscou promet de riposter à l’obligation faite à la chaîne de télévision russe Russia Today de s’enregistrer sur le registre des « agents de l’étranger » aux Etats-Unis.


La chaîne de télévision russe Russia Today a d’ores et déjà fait savoir qu’elle allait se soumettre à la loi qui oblige toute société représentant un pays ou une organisation étrangère à rendre régulièrement des comptes aux autorités américaines. Elle s’enregistrera en tant qu'« agent de l'étranger » d’ici lundi.

RT, chaîne contrôlée par l’Etat russe, a souvent été accusée aux Etats-Unis de relayer la propagande du Kremlin. Elle est aussi soupçonnée d'avoir tenté d'influer sur la campagne présidentielle américaine. Des accusations balayées par Vladimir Poutine. « Il n'y a aucune preuve confirmant une ingérence de nos médias dans la campagne électorale. L'attaque contre nos médias aux Etats-Unis est une attaque contre la liberté d'expression. Nous devrons absolument riposter, et ce sera une riposte similaire », a prévenu le président russe.

La Douma, la chambre basse du Parlement russe, prépare un texte en ce sens. Il sera examiné mercredi prochain en première lecture. A Moscou, les médias Voice of America et Radio Liberté, financées par le Congrès américain, pourraient donc bientôt être déclarés à leur tour « agents étrangers » et contraints de rendre publics les détails de leur financement et de leurs effectifs.

Chronologie et chiffres clés