rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Royaume-Uni Défense

Publié le • Modifié le

Royaume-Uni: le groupe de défense BAE Systems va supprimer 2000 emplois

media
Le logo de l'entreprise BAE Systems à Warton au Royaume-Uni. REUTERS/Phil Noble/File Photo

Le groupe de défense britannique BAE Systems est en très légère baisse à la bourse de Londres après l'annonce d'un vaste plan de licenciement. BAE a perdu quelques plumes (-0,32% à 616,50 pence) après avoir annoncé la suppression de plusieurs milliers d'emplois, notamment à cause de la réduction de  la production de l'avion de combat Eurofighter Typhoon. Un responsable du principal syndicat britannique « Unite », affirme que cette décision va saper les capacités de défense britannique, alors que la direction souligne vouloir garantir une production à des coûts plus compétitifs.


L'annonce a provoqué un coup de tonnerre au Royaume-Uni. BAE Systems, le troisième groupe de défense au monde annonce qu'il va supprimer près de 2 000 postes. C'est la branche aéronautique, qui est la plus touchée par ce plan de compétitivité.

Le groupe va subir une baisse d'activité sur les chaînes d'assemblage de Warton, car les nouvelles commandes d'avion de combat Typhoon  tardent à arriver. Le consortium européen Eurofighter a déjà fabriqué 600 avions de combat, mais BAE comptait fabriquer une nouvelle série pour l’Arabie saoudite en plus des 72 avions déjà achetés.

Or cette nouvelle commande tarde à venir et celle du Qatar pour 24 machines reste encore à confirmer. L'avion d'entraînement Hawk, autrefois fabriqué en Angleterre, sera produit à l'avenir dans une usine  indienne, et la part de travail de BAE dans l'avion de combat américain F-35 achetés aux Etats-Unis pour équiper l'aéronavale britannique, ne suffit pas à occuper tous les employés de l'entreprise.

Le problème ne concerne pas uniquement le Royaume-Uni. Quatre usines européennes participent à la fabrication du chasseur conçu en coopération. A Manching en Allemagne, on se pose également des questions sur l'avenir de la chaîne essentiellement  tournée vers l'assemblage de l'avion de combat. En l'absence de nouvelles commandes, seuls onze Typhoon devraient être produits l'an prochain.

Chronologie et chiffres clés