rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Royaume-Uni Union européenne Brexit

Publié le • Modifié le

Brexit: un nouveau round de négociations rempli d'incertitudes

media
La cinquième session de négociation a démarré sans que paraisse de la part du camp britannique une quelconque volonté nouvelle d’entrer enfin dans le vif du sujet. Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

La cinquième session des discussions sur le Brexit, le processus de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, s'est ouverte le 9 octobre à Bruxelles. Un nouveau tour aux résultats très incertains.


Avec notre bureau de Bruxelles,

A Bruxelles, chacun se pose la question de savoir à quel moment la négociation de désengagement du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) commencera pour de bon.

On avait compris qu’avant le congrès du parti conservateur britannique, Theresa May ne pouvait autoriser ses négociateurs à avaliser la moindre concession qui pourrait alors lui être bruyamment reprochée par les plus europhobes de ses députés. Mais ce congrès à la conclusion humiliante pour madame May s’est achevé il y a six jours déjà, et la cinquième session de négociation a démarré sans que paraisse de la part du camp britannique une quelconque volonté nouvelle d’entrer enfin dans le vif du sujet.

Ceci ne peut signifier qu’une chose, c’est que Londres a définitivement renoncé à tenter d’obtenir des 27 chefs d’Etats et de gouvernement de l’UE - à l’occasion de leur prochain sommet - le feu vert pour l’ouverture de négociations parallèles sur les futures relations entre le Royaume-Uni post-Brexit et l’UE. En effet ces pourparlers-là sont explicitement liés au constat de progrès significatifs engrangés du côté des négociations principales, c’est-à-dire celles qui doivent régler les modalités et la facture du divorce. Or, de toute évidence, on en est loin.

Chronologie et chiffres clés