rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Turquie Justice médias

Publié le • Modifié le

Turquie: reprise du procès du quotidien «Cumhuriyet»

media
Manifestation en faveur de la liberté de la presse et en soutien aux collaborateurs du journal «Cumhuriyet» incarcérés, devant le tribunal d'Istanbul, le 28 juillet 2017. ©REUTERS/Murad Sezer

Le procès du quotidien d'opposition Cumhuriyet reprend ce lundi 11 septembre en Turquie. Parmi les inculpés, plusieurs journalistes. Une large campagne internationale se mobilise en leur faveur, tant l'affaire est emblématique des attaques à la liberté de la presse dans la Turquie du président Recep Tayyip Erdogan.


Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Est-ce une tentative, condamnée à l'échec, de détourner les projecteurs d'un procès devenu symbole des atteintes à la liberté de la presse en Turquie ? Ce lundi, ce n'est pas à Istanbul où s’était ouvert leur procès en juillet, mais à Silivri, à une centaine de kilomètres de là, que sont jugés 17 collaborateurs du quotidien Cumhuriyet.

A l'issue des premières audiences, sept accusés avaient été libérés sous conditions. Cinq autres, parmi lesquels de grandes plumes de ce journal d'opposition, sont toujours en prison, parfois depuis plus de dix mois. La défense espère obtenir leur remise en liberté dans l'attente du verdict, qui ne sera pas rendu avant plusieurs semaines ou mois.

Les journalistes risquent jusqu'à 43 ans de réclusion. Ils sont accusés de soutenir des organisations terroristes aussi diverses et antagonistes que le PKK kurde, le DHKP-C d'extrême gauche et le réseau de l'imam Fethullah Gülen, cerveau présumé du coup d'État manqué de l'été 2016.

C’est un procès-symbole, car plus de 100 journalistes turcs sont derrière les barreaux, selon l’organisation Reporters sans frontières, qui qualifie le pays de « plus grande prison du monde » pour les travailleurs des médias et le place à la 155e position dans son classement de la liberté de la presse.

Chronologie et chiffres clés