rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Environ 300 femmes et enfants de jihadistes étrangers capturés à Mossoul transférés vers Bagdad (responsable)
  • Zimbabwe: édition spéciale sur RFI entre 8h30 et 9h (heure de Paris)
  • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
  • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
  • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
  • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas

Russie Internet Réseaux sociaux Nouvelles technologies

Publié le • Modifié le

Russie: manifestation à Moscou contre les restrictions sur internet

media
Une petite foule de manifestants, brandissant des pancartes, a scandé «la Russie sera libre!», ou encore «la Russie sans censure!». Moscou, le 26 août 2017. Alexander NEMENOV / AFP

En Russie, une manifestation en faveur de la liberté sur internet s'est déroulée à Moscou à l'appel de plusieurs partis et collectifs. Un rassemblement similaire s'était tenu il y a un mois dans la capitale russe. Ils étaient un millier ce samedi 26 août selon la police. Des participants venus dénoncer un renforcement de la surveillance sur internet.


Avec notre correspondant à Moscou,  Etienne Bouche

La municipalité avait autorisé un rassemblement de 10 000 personnes. Le ministère de l'Intérieur en a recensé un millier, les organisateurs revendiquent environ 4 000 participants.

La manifestation s'est déroulée sous la pluie. Les slogans dénonçaient les entraves à la liberté sur internet en Russie. Certaines pancartes condamnaient les poursuites judiciaires engagées contre des individus ayant simplement republié des messages d'autres internautes.

La législation s'est durcie, les autorités invoquent la lutte antiterroriste. Au mois de juillet, le Parlement a notamment approuvé une loi interdisant l'utilisation des « anonymizers » qui permettent d'accéder de manière anonyme à des sites internet bloqués en Russie.

Selon l'organisation OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations, 17 personnes ont été arrêtées. La majorité d'entre elles exprimaient leur soutien à Ali Ferouz, un journaliste d'opposition menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan.

A Saint-Pétersbourg, les organisateurs n'avaient pas obtenu d'autorisation. La chaîne de télévision Dojd (opposition) a recensé 70 manifestants sur la place du Palais.

A (ré) écouter : Pour la Russie, Internet est comme «une zone de guerre», affirme une ONG (Bonjour l'Europe)

Chronologie et chiffres clés