rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Roumanie médias Kosovo Emploi et Travail Croatie Serbie Albanie Bosnie-Herzégovine Bulgarie

Publié le • Modifié le

A la Une: ces nouveaux médias roumains qui remuent le vieux monde journalistique

media
Caputre d'écran du site d'information roumain casajurnalistului.ro http://casajurnalistului.ro/ (capture d'écran)

Ils sont « petits » mais à l'origine des plus gros coups de ces dernières années en Roumanie : Casa Jurnalistului, Hotnews, Rise Project, Factual, Brrlog, Decât o Revistă, etc. Et rien n'effraie ces jeunes journalistes qui se battent au milieu d'un paysage médiatique dominé par les télés-poubelle des hommes d’affaires corrompus.

Chaque été, c’est la même rengaine : de nombreuses PME du Kosovo se plaignent du manque de main d’œuvre dans l’agriculture, le bâtiment ou l’hôtellerie. Pourtant, le chômage n’a jamais été aussi élevé. Dans les centres commerciaux de Pristina, les employés sont corvéables et licenciables à merci.

Les ministres de l’Agriculture de Bosnie-Herzégovine, de Macédoine, du Monténégro et de Serbie avaient rendez-vous lundi 7 août à Sarajevo pour essayer de trouver un accord avec Zagreb. En pleine saison, la Croatie a multiplié par 22 les droits de douanes exigés sur les produits agricoles provenant de pays non-membres de l’Union européenne.

Après de longs mois d’attente, les sous-traitants d’Agrokor devraient enfin être payés. Les dettes globales du groupe s’élèvent à plusieurs milliards d’euros, même si le commissaire nommé par Zagreb pour éviter la faillite du fleuron de l’économie croate assure que la survie du géant de l’agroalimentaire et de la distribution n’est plus en jeu.

Comment développer l’économie serbe ? Pour le gouvernement de Belgrade, l’une des pistes pourrait être de renforcer ses relations avec l’Iran, qui représente un marché de 80 millions d’habitants. Une idée qui ne semble pas être appréciée de l’autre côté de l’Atlantique.

Pour désenclaver les zones montagneuses du nord de l’Albanie, plusieurs ONG italiennes ont lancé un grand projet visant à développer l’agriculture et l’élevage. De quoi attirer des touristes en quête de nature et maintenir les traditions locales.

Depuis des semaines, Dragan Čović, le membre croate de la présidence tricéphale de Bosnie-Herzégovine, agite l’idée de la création d’une « troisième entité », et il semble trouver une oreille attentive auprès de Milorad Dodik à Banja Luka. Au sein même de la communauté croate, beaucoup de voix s’élèvent pourtant pour dénoncer ce retour à une logique ethno-territoriale.

Selon les statistiques du ministère de l’Intérieur bulgare, le nombre d’entrées de migrants sur le territoire bulgare aurait chuté de 80% durant les six premiers mois de l’année 2017. Une tendance confirmée par le nombre de places disponibles dans les centres d’hébergement.

Pas facile de jouer au football à un niveau professionnel en Moldavie. La plupart des clubs locaux sont à la botte d’oligarques, les stades et les infrastructures sont dans un état déplorable et peu nombreux sont les supporters à se mobiliser pour les équipes du pays. Le football est pourtant l’un des derniers outils de sociabilisation, alors que la Moldavie se vide de sa population.