rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Russie Industrie

Publié le • Modifié le

Russie: des mineurs portés disparus après l'inondation d'une mine en Sibérie

media
Située en Sibérie, la mine de diamant Mir est la quatrième plus grande excavation du monde. REUTERS/Sergei Karpukhin

Neuf personnes sont portées disparues après l'inondation d'une des plus grandes mines de diamants du monde, située au cœur de la Sibérie. Une station de pompage a été défaillante alors que 151 mineurs se trouvaient au fond.


Avec notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

Depuis plusieurs jours déjà, le niveau d’eau augmentait dans la mine, et des pompes supplémentaires avaient dû être installées. La mine de diamant Mir (« La Paix », en russe) est située en Yakoutie, au cœur de la Sibérie, dans une région très hostile : la température moyenne en hiver est de -30°C, tandis que les inondations sont fréquentes en été.

Le gisement a été découvert en 1955 et mis en exploitation peu après. La mine a longtemps été exploitée à ciel ouvert, un immense trou de 525 mètres de profondeur et 1 200 mètres de diamètres, la quatrième plus grande excavation du monde. L’exploitation a cessé en 2001, avant de reprendre en 2009, mais seulement en sous-sol. Le gisement produit désormais un million de tonnes de minerai par an, soit 11 % de la production de diamant de la société diamantifère russe Alrosa.

Le plus gros diamant de la mine a été trouvé le 23 décembre 1980, son poids était de plus de 342 carats. Comme la tradition est de donner un nom aux gros diamants, celui-ci a été nommé « 26e congrès du Parti communiste ». Il est visible dans le fond diamantaire du Kremlin.

Chronologie et chiffres clés