rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Effondrement mortel d'un terminal à l'aéroport de Roissy-CDG en 2004: ADP et trois sociétés renvoyés devant le tribunal (source proche)
  • Brexit: «feu vert» pour préparer à Vingt-Sept des discussions commerciales avec Londres (Donald Tusk)
  • Australie: l'industrie a produit sa dernière voiture, un véhicule de marque Holden
  • Intempéries: Swiss Re estime à 95 milliards de dollars les pertes assurées pour les ouragans dans les Caraïbes et les séismes au Mexique

Royaume-Uni racisme

Publié le • Modifié le

Royaume-Uni: le décès d'un jeune entre les mains de la police suscite la colère

media
Plus d'une centaine de personnes étaient réunies, samedi 29 juillet 2017, devant le poste de police de Stoke Newington dans l'est londonien où le jeune Noir est décédé. Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Ce drame rappelle l'affaire Adama Traoré en France. Au Royaume-Uni, un jeune homme noir, âgé de 20 ans, est décédé samedi dernier après avoir été appréhendé par la police. Un rassemblement, organisé par l'association Stand Up To Racism, se tenait ce samedi 29 juillet à Londres dans le quartier d'Hackney, à l'est de la ville, le quartier où a eu lieu l'incident. Plus d'une centaine de personnes étaient réunies devant le poste de police.


Avec notre correspondante à Londres,  Marie Vivent

« Who killed Rashan ? Police killed Rashan », « La police a tué Rashan », accusent ces manifestants. Ce jeune homme noir de 20 ans a été interpellé le week-end dernier dans un magasin du quartier, à l'est de Londres.

« D'après ce qu'on voit sur la vidéo de surveillance, il a été étranglé par un policier. Ils disent qu'il a avalé un paquet. Mais si l'officier tentait de retirer le paquet de sa gorge, pourquoi l'a-t-il étranglé », demande un homme.

« No justice, no peace », « Pas de justice, pas de paix », scandent les manifestants. « Nous vivons dans un monde injuste. Nous devons résister parce que si nous souffrons en silence, la prochaine fois, ils nous enterreront vivants. »

Selon Dean Ryan, membre de l'association Stand Up To Racism et organisateur de la manifestation, la mort de Rashan Charles relance le débat sur les violences policières au Royaume-Uni.

« Les policiers et le système judiciaire en général sont racistes. Depuis 1991, environ 1 500 personnes sont mortes alors qu'elles étaient entre les mains de la police. Et pas un seul policier n'a été inculpé », rappelle un participant venu soutenir Rashan.

L'Independent Police Complaints Commission (IPCC), la police des polices britanniques, a ouvert une enquête indépendante.

A relire : Royaume-Uni: violente agression raciste sur un jeune demandeur d’asile

Chronologie et chiffres clés