rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Egypte: l'attaque d'une mosquée dans le Sinaï fait au moins 54 morts selon la télévision d'Etat

Allemagne Martin Schulz Angela Merkel

Publié le • Modifié le

Elections en Allemagne: Schulz veut que l'Allemagne fasse plus pour l'Europe

media
Martin Schulz, président du Parti social-démocrate, à Berlin, le 16 juillet 2017. L'ex-président du Parlement européen espère battre la chancelière lors des élections législatives du 24 septembre, mais le SPD est largement distancé dans les sondages. REUTERS/Hannibal Hanschke

En Allemagne, un peu plus de deux mois avant les prochaines élections législatives, le candidat social-démocrate à la chancellerie a toujours bien du mal à se faire entendre. Face à une Angela Merkel qui paraît intouchable, Martin Schulz a donc décidé de passer à l’offensive, en interpellant sans ménagement la chancelière. «L'Allemagne peut faire plus» pour elle-même et l'Europe, a déclaré Martin Schulz.


Avec notre correspondant à Berlin, Julien Mechaussie

Après avoir présenté le programme de son parti, le SPD, à la mi-juin, Martin Schulz a dévoilé ce dimanche son plan d’avenir pour l’Allemagne. Un programme qui comporte dix points, avec des nouveautés, mais aussi des attaques directes visant Angela Merkel, et son fidèle bras droit, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble.

Dans le viseur de Martin Schulz, la politique du cavalier seul de Merkel et Schäuble sur les questions économiques et des réfugiés. Une politique qui, selon lui, aurait affaibli l'Union européenne.

Le candidat du SPD a ainsi pointé du doigt la décision d’Angela Merkel à l’été 2015 d’ouvrir les frontières. Décision prise de manière unilatérale, sans aucune coordination avec les partenaires européens. Voilà donc pour la chancelière.

Quant au ministre des Finances, c’est sur la Grèce que portent les griefs de Martin Schulz. Selon ce dernier, Schäuble impose d’un côté à son partenaire européen une cure d’austérité sans précédent, tout en encaissant de l’autre des profits considérables grâce aux taux d’intérêts sur les prêts accordés à la Grèce. 

À 10 semaines des élections au Bundestag, Martin Schulz a donc décidé de passer à la vitesse supérieure. Mais avec près de 70% des Allemands qui se disent satisfaits d’Angela Merkel, le candidat social-démocrate n’a pas vraiment d’autre choix.

Chronologie et chiffres clés