rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie: un général russe tué lors d'un bombardement du groupe EI près de Deir Ezzor (agences)
  • Sénégal: le nouveau khalife des Tidjanes, Serigne Mbaye Sy Mansour, remplace le khalife Al Amine décédé vendredi
  • Irak/Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui pour l'achat de pétrole (médias d'Etat)
  • France/Sénatoriales: la majorité de droite confortée lors du scrutin de ce dimanche (Gérard Larcher/président sortant du Sénat)

Cinéma Iran Royaume-Uni Donald Trump

Publié le • Modifié le

Projection du «Client» à Londres en soutien à Asghar Farhadi

media
Le maire de Londres Sadiq Khan à Trafalgar Square à Londres lors de la projection gratuite du film «Le Client» de l'Iranien Asghar Farhadi, qui boycotte la cérémonie des Oscars pour dénoncer les restrictions d'entrée aux Etats-Unis décidées par D.Trump. REUTERS/Neil Hall

Plusieurs milliers de personnes ont assisté dimanche à Trafalgar Square à Londres à une projection gratuite du film «Le Client» de l'Iranien Asghar Farhadi, qui boycotte la cérémonie des Oscars pour dénoncer les restrictions d'entrée aux Etats-Unis décrétées par Donald Trump.
 


Malgré le froid et la pluie, Trafalgar Square, lieu symbolique de protestation dans la capitale britannique, s’est transformé l’espace de quelques heures en une salle de cinéma géante à ciel ouvert. Quelque 10 000 personnes sont venues découvrir en avant-première le film d’Asghar Farhadi, nominé aux Oscars.

A l’origine de cette initiative, le maire de Londres Sadiq Khan a tenu à exprimer sa solidarité avec le réalisateur iranien : « Alors que certains parlent d’interdiction de voyager, nous devrions être accueillants, alors que certains parlent d’ériger des murs, nous devrions construire des ponts, alors que certains tentent de diviser les communautés, nous devrions les unir, alors que certains tentent de motiver les électeurs en utilisant la peur, je choisirai toujours l’espoir ! »

Plusieurs milliers de personnes ont assisté à Trafalgar Square, à Londres, à la projection du film «Le Client» du cinéaste iranien Ashgar Farhadi Trafalgar Square, le 26 février 2017. REUTERS/Neil Hall

Sur la place, des gens de tous horizons venus soutenir la diversité et le travail d’Asghar Farhadi, mais aussi exprimer leur opposition à la politique de Donald Trump :
« Les Etats Unis, Trump devrait représenter la démocratie, ils devraient être la voix qui rassemble les gens, ça devrait être leur message et ce que Trump fait actuellement est en complète contradiction avec ces valeurs… », confie une spectatrice. 

Le réalisateur iranien n’était pas présent, mais avait enregistré un message pour saluer une initiative généreuse et un geste inestimable de solidarité.

Le cinéaste iranien Asghar Farhadi s'adresse via une vidéo aux milliers de personnes qui assistent à la projection du film «Le Client» à Trafalgar Square, le 26 février 2017. EUTERS/Neil Hall

→(Re)lire : «Le Client», l’Iranien Asghar Farhadi filme le regard des autres

 

Chronologie et chiffres clés