rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
Afrique Économie
rss itunes deezer

La difficulté d'adopter un prix plancher pour les planteurs de cacao

Par Stanislas Ndayishimiye

Depuis le 1er octobre 2019, les producteurs de cacao en commerce équitable bénéficient d’un relèvement de 20 % du prix minimum garanti et de la prime de développement, selon FairTrade/Max Havelar, l’organisme certificateur. Le prix de la tonne de fèves passe donc de 2 000 à 2 400 dollars et prime de 200 dollars la tonne à 240 dollars. Ces augmentations concernent quelque 260 000 producteurs de cacao répartis dans 21 pays qui travaillent sous le label FairTrade/Max Havelar. Il s’agit ici d’une infime partie des producteurs de l’or brun dans le monde. La filière cacao-chocolat génère annuellement 100 milliards de dollars, mais seuls 6 milliards de dollars reviennent aux planteurs.

Au Salon du chocolat, les chocolatiers africains promeuvent l'éco responsable

Le franc CFA a encore quelques beaux jours devant lui, même en changeant de nom