rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Décryptage
rss itunes deezer

La crise des opioïdes aux États-Unis peut-elle se solder par un accord financier?

Par Anne Cantener

L’entreprise est devenue l’ennemi public numéro 1 dans la crise des opioïdes aux États-Unis : Purdue pharma cherche à éviter un procès. Et pour cela, le groupe pharmaceutique propose un accord : se déclarer en faillite et reverser l’argent de la vente aux victimes et leurs familles. Purdue Pharma fait face à plus de 2 000 plaintes, de familles mais aussi de villes et d’États américains. Pour l’instant, la moitié d’entre eux s’opposent à un accord à l’amiable. Ils demandent la vérité sur les méthodes de l’entreprise, pour comprendre comment des médicaments opioïdes ont été si largement prescrits alors que l’on connaissait le risque de dépendance. Les plaignants demandent aussi des comptes à la famille Sackler, propriétaire de Purdue Pharma. La crise des opioïdes peut-elle se solder par un accord financier ?

Avec :
-
Laurence Nardon, responsable du Programme Amérique du Nord à l’IFRI.
- Jean-Michel Delile, psychiatre, président de la Fédération Addiction.

Attaque jihadiste à Indelimane: la France et l’ONU sont-elles enlisées au Mali?

Après la démission du Premier ministre Saad Hariri, quel est l’avenir politique au Liban?

De retour au pouvoir, le péronisme parviendra-t-il à redresser l’économie argentine?

Que faire des 10 000 jihadistes détenus par les Kurdes dans le nord de la Syrie?