rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Pierre Terzian: «Le conflit du Yémen est en train de déborder, il faut dialoguer»

Par Andréane Meslard

L’Arabie saoudite, le plus plus gros exportateur mondial d’or noir a été la cible de frappes samedi. Deux sites d’Abqaiq et Khurais du géant pétrolier Aramco ont été touchés par une attaque aux drones coordonnée et revendiquée par les rebelles yéménites Houthis. C’est la troisième attaque en cinq mois pour le géant pétrolier Aramco. Quelles conséquences peut-on imaginer avec cette interruption de la production pétrolière et la réduction des exportations ? À quoi assiste-t-on aujourd’hui avec cette attaque ? Pierre Terzian, directeur de la revue Pétrostratégies est l’invité de la mi-journée de RFI.

Victoire des conservateurs au Royaume-Uni: «C'est un vote en faveur du Brexit»

Inates: «Il y a une aggravation et une sophistication des attaques des groupes armés»

Élections au Royaume-Uni: «Les gens sont fatigués d’entendre parler de Brexit et que rien n’aboutisse»

Éthiopie: «Le prix Nobel d’Abiy Ahmed est un gage pour l’avenir» qu’il devra «justifier»

Rencontre Poutine-Zelenskiy: «les Ukrainiens ne veulent pas la paix à n'importe quel prix»

Argentine: «Le nouveau gouvernement promet de s’attaquer à l’urgence sociale»

Allemagne: le SPD en Congrès veut pousser la coalition Merkel vers la gauche

Baba Dakono: «Il y a une mauvaise appréciation du sentiment anti-français au Mali»

Répression en Iran: «Il y a une pression très forte sur les proches des victimes» (Amnesty)

En Irak, «un triptyque infernal qui lie le système politique à la corruption et à l’ingérence étrangère»

Général Bruno Clément-Bollée: «Les hélicoptères de Barkhane sont fiables et en bon état»

Paul Quilès: «L'illusion nucléaire est créée par le lobby militaro-industriel»

Rima Tarabay (ONG Bahr Lubnan): «La fête de l'indépendance au Liban prend une autre saveur»