rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
De vive(s) voix
rss itunes

«Mur Méditerranée» de Louis-Philippe Dalembert: le roman de la migration au féminin

Par Pascal Paradou

Pour son neuvième roman en français, l’écrivain haïtien s’attache à des femmes migrantes africaines. S’inspirant de la tragédie d’un bateau de clandestins sauvés par le pétrolier danois Torm Lotte pendant l’été 2014, Louis-Philippe Dalembert, à travers trois portraits de femmes, nous embarque dans une fresque de la migration et de l’exil.

Mur Méditerranée est paru chez Sabine Wespieser éditeur.

La chronique Ailleurs avec Venunyé Azilar, responsable culture de l’Institut français de Lomé qui nous présente le prochain concert-littéraire Vulnérâmes d'Antonya Prince-David.

La chronique Ailleurs nous emmène à l'Institut français du Togo, à Lomé. Dans le cadre de ses rencontre littéraires, nous sommes avec Antonya David-Prince qui présente son album Vulnérâmes.

→ Rendez-vous sur place samedi 14 septembre 2019 à 15h30 dans les jardins de l’Institut français du Togo à Lomé.

Chaque samedi, la médiathèque de cet Institut français propose des animations autour du livre, destinées aux plus petits. Ces animations prennent diverses formes :
- Les mots s'animent (tous les 1ers samedis du mois) à la médiathèque jeunesse à partir de 10h30. Les mots s’animent, c’est une séance de lecture-spectacle animée par des comédiens et des conteurs, accompagnés parfois d’un musicien.
- L'heure des histoires (tous les 2e et 3e samedis du mois) à la médiathèque jeunesse à partir de 10h30. C'est un moment de partage des coups de coeur (lecture, comptines et devinettes).
- Au pays des merveilles (tous les derniers samedis du mois) à la médiathèque jeunesse à partir de 15h30.

Le concert dont vous êtes l’auteur, ou comment être parolier d’un soir

Un Master Oralité, proposé à l’Inalco à Paris et destiné à quel public?

De Casamance à Aulnay sous-Bois, «Boy Diola» retrace l’histoire du père de Yancouba Diémé

Bernard Cerquiglini ou l’histoire de la féminisation des mots (rediffusion)