rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Brexit: «Boris Johnson a aggravé les choses en suspendant le Parlement»

Par Jean-Baptiste Marot

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées, le Premier ministre britannique Boris Johnson revoit aujourd’hui sa stratégie, dans l'espoir que des élections anticipées puissent encore être organisées avant le 31 octobre et lui donner une nouvelle majorité. 21 députés conservateurs modérés -- dont des poids lourds du parti -- ont voté avec l'opposition pour contrecarrer sa stratégie sur le Brexit. Le décryptage de Jon Henley, correspondant Europe du quotidien britannique The Guardian à Paris.

Pierre Terzian: «Le conflit du Yémen est en train de déborder, il faut dialoguer»

Argentine: «Le pouvoir a opté pour une libéralisation économique trop abrupte»

Présidentielle en Tunisie: «les sujets économiques et de société ont dominé la campagne»

Enquête contre Google: « Les Etats américains tentent de réveiller les autorités de la concurrence»

Sylvie Matelly (IRIS): l'avenir du FMI à l'orée de la désignation du nouveau DG

Décès de l'ex-président Mugabe: «il laisse aux Zimbabwéens un souvenir nuancé»

Hong Kong : «Le retrait du texte controversé n’est qu’une des exigences des manifestants»

Brexit: Johnson fait face à «une révolte très sérieuse des conservateurs modérés»

Élections en Allemagne: «La grande coalition limite la casse, mais dans l’immédiat seulement»

Yémen: la solution «c’est de s’orienter vers une fédération yéménite»

Hong Kong: «Les manifestations sont assez pacifiques et ce n’est pas ce que veut présenter Pékin»

Brexit: «Si ses opposants ne se mettent pas d’accord, Boris Johnson a gagné la partie»

Brouille France-Brésil: «Bolsonaro sait qu’il peut compter sur le soutien de Trump»

Incendies en Amazonie: «Un phénomène accentué par les changements de gouvernement»

Université d'été du Parti socialiste: «Plus qu'un test, une épreuve de vérité»