rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Culture
rss itunes deezer

À Arles, l'artiste Randa Mirza fait revivre les mythes antéislamiques

Par Muriel Maalouf

Aux Rencontres de la Photographie d'Arles, chacune des 50 expositions au programme de cette 50e édition du festival a son identité. Celle de l’artiste libanaise Randa Mirza, intitulée El-Zohra n'est pas née en un jour, instaure un rapport intime entre le visiteur et les œuvres. Située dans une salle sombre en pierre au sein de la Commanderie Sainte-Luce, elle nous confronte à des dioramas qui nous font remonter dans l'histoire. Grâce à ses installations qui mêlent la vidéo, la sculpture et la photo, Randa Mirza fait revivre les mythes antéislamiques méconnus de l'Arabie.

«Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon», de Jean-Paul Dubois

Cinéma: Grand Corps Malade et Mehdi Idir de retour avec «La vie scolaire»

L'écrivaine Anne-Marie Lugan Dardigna et les «Femmes-Femmes sur papier glacé»