rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Bonjour l'Europe
rss itunes deezer

Allemagne: nudisme et naturisme passent de mode

Par Pascal Thibaut

« Freikörperkultur », la « culture du corps libre »... l’abréviation FKK est indissociable de la culture germanique depuis plus d’un siècle. Mais le naturisme comme le nudisme semblent aujourd’hui en perte de vitesse en Allemagne. Cette tradition, aujourd'hui très ancrée, s'est développée au fil du temps.

Quand les premières associations se créent au début du siècle dernier, elles s’inscrivent dans un mouvement général de retour à la nature, de culture du corps à l’air libre au moment où l’urbanisation en Allemagne augmente considérablement. Les classes populaires cherchent à s’oxygéner et y voient là une solution. C’est aussi une remise en cause d’une certaine pudibonderie bourgeoise.

Ce mouvement naturiste se développe particulièrement après la Première Guerre mondiale sous la république de Weimar où la société se libéralise. Les associations FKK comptent 100 000 membres à la fin des années 1920. Une évolution que les nazis viendront stopper dès 1933.

Après la guerre 39-45, le mouvement reprend son essor, mais reste d’abord pratiqué au sein d’associations disposant de leurs propres terrains et proposant activités sportives, plages et hébergements. La libération des mœurs à partir des années 1970 permet le développement du nudisme, une pratique non organisée où on se déshabille sur la plage, au bord des lacs ou dans des parcs comme à Munich ou Berlin.

La nudité pour supprimer les différences sociales

La coupure de l’Allemagne entre RFA et RDA est aussi notable dans ce domaine. Très tôt, après les premières résistances des prudes apparatchiks communistes, les Allemands de l’Est se dénudent à tout va. Angela Merkel l’a aussi fait et, d'ailleurs, un cliché censé représenter la future chancelière circule sur le net. Dans la société sans classes que veut être la RDA, la nudité supprime les différences sociales. Les Allemands de l’Est perçoivent également le FKK comme un espace de liberté dans un régime où cette dernière se faisait rare.

Après la réunification, les touristes ouest-allemands qui découvrent les plages de la Baltique autrefois sur le territoire de la RDA n’apprécient pas toujours.
Il y a cinq ans encore, une étude internationale montrait que l’Allemagne était le pays au monde où l’acceptation de la nudité était la plus importante. Un tiers des personnes interrogées affirmaient avoir été déjà nu au moins une fois dans leur vie en public.

Une tradition en recul...

Après la chute du mur, les plages autorisées pour le FKK sur la mer Baltique se sont réduites comme une peau de chagrin. Les organisations de naturistes ont vu le nombre de leurs membres baisser sensiblement. La moyenne d’âge s’est aussi relevée. Si des parents avec leurs enfants en font partie, les 18-30 ans sont aux abonnés absents. Côté nudisme improvisé, on voit peu de jeunes sur les plages ou autour des lacs berlinois se dévêtir complètement. Cette pratique est jugée démodée. D’après un institut de recherche, 55% des jeunes Est-Allemands se baignaient nus en 1990 lors de la réunification ; ils étaient trois fois moins dans cette même tranche d’âge en 2013.

Par pudeur

Les plus jeunes à l’heure des réseaux sociaux, des selfies à tout va, de l’image fournie par leurs idoles au corps sculpté ou retouché sur les photos ne veulent pas s’exposer en public. Quelqu’un pourrait prendre un cliché et le diffuser.

Et, désormais, dans les grandes villes, la confrontation de différentes cultures nuit parfois à cette tradition quand des personnes viennent de pays où la nudité est impensable.

L'Allemagne, encore sous le choc de la dernière attaque antisémite et xénophobe

Élections législatives au Kosovo: jour J pour un scrutin à l’issue indiscernable

Migrants: pic de saturation au camp de Moria sur l’ile de Lesbos en Grèce

Italie: le glacier Planpincieux, victime des effets du réchauffement climatique

De mauvaise réputation, les marins monténégrins ont du mal à trouver du travail