rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Fréquence Asie
rss itunes

Les 30 ans de Tiananmen: témoignage d’un ancien activiste

Par Heike Schmidt

Au printemps 1989, la Chine est en effervescence. Le pays a commencé à s’ouvrir au monde, grâce aux réformes lancées par le dirigeant Deng Xiaoping. Pleine d’espoir, la jeunesse se met à croire que le Parti communiste écoutera ses revendications : ils réclament la fin de la corruption, un dialogue avec le Parti communiste et la liberté d'expression. Mais dans la nuit du 3 au 4 juin, tout bascule. La ligne dure au sein du régime prend le dessus : l’armée reçoit l’ordre de « nettoyer » la place Tiananmen, occupée par un million de manifestants. Ce massacre se soldera par des centaines, voire des milliers de morts. 30 ans après, le chiffre reste inconnu. Au micro d'Heike Schmidt, Cai Chongguo, l'un des activistes de l’époque, revient sur ce printemps pékinois.

Taiwan: en tension avec la Chine, la présidente Tsai Ing-wen cherche du soutien

Pour Kanwal Sibal, «ni le Pakistan ni l'Inde ne peuvent se permettre une guerre»

Les Hongkongais se mobilisent contre un projet de loi d’extradition vers la Chine

Présidentielle en Indonésie: Jokowi le modeste contre Prabowo le privilégié