rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Algérie: «Le français, c'est une belle langue, mais l'anglais la devance»

Par Clémentine Pawlotsky

Plus d'anglais, moins de français dans les universités d'Algérie. Telle est la volonté du ministre algérien de l'Enseignement supérieur Tayeb Bouzid qui a pris une première mesure allant en ce sens, la semaine dernière. Le ministre a demandé aux recteurs des universités de rédiger les entêtes des documents officiels en arabe et en anglais. Ces entêtes étaient jusqu'alors écrits en arabe et en français. Ce choix, Tayeb Bouzid l'a justifié en expliquant que la langue française ne mènerait nulle part. Ces propos n'ont pas manqué de faire réagir. On en reparle avec la chercheuse algérienne Marnia Lazreg, professeure de sociologie à Hunter College et Graduate Center, à New-York. Elle livre son analyse au micro de Clémentine Pawlotsky.

Une condamnation de Beny Steinmetz «serait un signal fort contre la corruption»

Smockey: «le syndrome de la pintade», une pièce musicale sur «le mal des élites»

«Fake news» en Afrique: «Facebook devrait pouvoir investir beaucoup plus»

Débarquement de Provence: «Un Noir ne pouvait pas commander à des Blancs»

RCA: pour l'ONU, «un accord de paix n'est jamais parfait, c'est un compromis»

Ebola en RDC: il faut un «débat ouvert» sur les expériences médicales (MSF)

Histoire générale du Sénégal: «Il y a des zones d’ombre à clarifier»

Jean-Baptiste Ouédraogo: «J’ai joué un rôle d’apaisement» en septembre 2015

Tibor Nagy: «Tshisekedi évolue dans un cadre constitutionnel très restreint»

Soudan: «Nous avons pu faire que cette crise soit réglée par les États africains»

Lionel Zinsou: «Le pouvoir m'avait fait prévenir que je serai inéligible»

Rencontre avec Gbagbo, élection de 2020: Henri Konan Bédié s’exprime sur RFI