rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Près de 6000 agressions sexuelles signalées à Uber aux Etats-Unis en 2017-2018 (officiel)
Littérature sans frontières
rss itunes deezer

Un pays, un auteur: au Japon avec Maïko Kato

Par Catherine Fruchon-Toussaint

Maïko Kato est Japonaise et vit à Paris. À l’ombre de l’eau, son premier roman, écrit en français et publié aux éditions du Seuil, est inspiré d’une enquête réalisée dans un club du Kabukicho, un quartier rouge de Tokyo et de son expérience de stagiaire au sein de Dentsu, le plus grand groupe de communication du Japon.

Couverture du roman de Maïko Kato ©Seuil

"Tokyo, 2014. Un banquier est retrouvé pendu dans son appartement. Contre l’avis de ses supérieurs, le capitaine Hiraï croit en la culpabilité du lycéen Hayato Hisaïshi.

Emi Yasukawa signe un pacte avec un puissant yakuza pour se venger des maltraitances subies dans son lycée.

Tokyo, 2019. Les policiers Yoshida et Kanda décryptent les mystérieux messages laissés sur le cadavre d’une femme retrouvée à Shibuya. Leurs soupçons se portent sur Hayato, devenu hôte de club à Shinjuku.

« Post-it girl » dans une entreprise prestigieuse, Emi voit son passé secret ressurgir sous les traits du nouveau directeur général.

Un puzzle inquiétant se dessine, croisant leurs destinées, dans un Japon urbain devenu féroce." (Présentation de l'éditeur)

 

La romancière italienne Rosella Postorino, lauréate du Prix littéraire européen Jean Monnet

L'écrivain Jean-François Samlong, la voix des enfants oubliés de La Réunion

L'écrivaine franco-rwandaise Beata Umubyeyi Mairesse, 25 ans après le génocide des Tutsi