rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • La Bolivie va expulser tout le personnel diplomatique vénézuélien (ministre)
  • Hong Kong: deux étudiants allemands arrêtés pour «rassemblement illégal» (police)
  • Si Evo Morales revient en Bolivie, il devra «répondre devant la justice» (présidente par intérim)
  • Ukraine: sommet le 9 décembre à Paris avec Macron, Poutine, Merkel, Zelensky (présidence française)
  • Cuba rapatrie 725 de ses «fonctionnaires de coopération» présents en Bolivie
Alors on dit quoi
rss itunes

La mode, vecteur de développement

Par Diara Ndiaye

Le continent africain regorge de multiples talents artistiques. L’enjeu est aujourd’hui de donner à ces derniers la visibilité et les moyens de se professionnaliser afin de vivre de leur art.

À l’occasion de la 12ème édition du Festival International de la mode au Niger, focus sur les jeunes créateurs africains. Créé, il y a 20 ans, par le créateur nigérien Alphadi, de son vrai nom Seidnaly Sidhamed, le Fima est considéré comme l’un des plus grands rendez-vous dédiés à la mode sur le continent. En prônant l’art et la culture comme vecteurs de développement, le FIMA est devenu une tribune forte dont le message est d’encourager toute l’Afrique par sa formidable créativité.

Quelles sont les initiatives à mettre en œuvre pour les faire rayonner ? Quelles difficultés les jeunes créateurs rencontrent-ils ? Comment professionnaliser le secteur ? Suivez-nous au Niger pour cette émission spéciale !

Alphadi, designer et fondateur du FIMA et Diara Ndiaye. © RFI/Beverly Santu