rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Littérature sans frontières
rss itunes deezer

Un pays, un auteur: au Tchad avec Nétonon Noël Ndjékéry

Par Catherine Fruchon-Toussaint

Nétonon Noël Ndjékéry est né à Moundou, au Tchad. Sa carrière d’auteur débute avec une première nouvelle publiée par Radio France Internationale. Depuis, il habite sur les rives du Léman, en Suisse. Dans ses écrits, Nétonon Noël Ndjékéry flirte autant avec la nouvelle, le théâtre qu’avec le roman. À ce jour, il est l’auteur de trois romans : Sang de kola (1999, l’Harmattan), Chroniques tchadiennes (2008, In Folio) et Mosso (2011, In Folio). En 2014, il publie un recueil de nouvelles La minute mongole, aux éditions de la Cheminante. En 2017, il reçoit le Grand Prix Littéraire National du Tchad pour l’ensemble de son œuvre.

Son nouveau roman intitulé Au Petit Bonheur la Brousse vient de paraître aux éditions suisses Helice Helas.

Couverture du nouveau roman de Nétonon Noël Ndjékéry ©Helice Helas

"À la croisée des idiomes et des accents, entre la Suisse et son idéal de blancheur et d'ordre, et le Tchad marqué par l'arbitraire d'une histoire postcoloniale « mal apprivoisée », Nétonon Noël Ndjékéry narre les aventures de Bendiman, un enfant tchadien ayant grandi à Genève et s'étant nourri des mythologies des bons petits Helvètes : Guillaume Tell, la Mère-Patrie, la Croix-Rouge, etc. Un soir, son père est rappelé au Tchad avec toute la famille. À l'aéroport de N'Djaména, une voiture noire emporte ses parents. Recueilli par un oncle, il mène son enquête pour découvrir que son père et sa mère sont enfermés pour « Raison d'État ».

​Commence alors pour Bendiman une quête pour faire sortir ses parents de prison dans un pays qu'il ne connaît finalement pas, en guerre civile, tourneboulé par un afflux massif de pétrodollars, où le droit n'a jamais vraiment quitté les livres pour entrer dans la vie quotidienne des gens.

​Ndjékéry livre un récit picaresque, plein de saveur entre les helvétismes et l'oralité des griots. À mi-chemin entre le conte et le récit d'initiation, Bendiman est le héros malgré lui d'une chevauchée entre les langues et les imaginaires moraux." (Présentation de l'éditeur)

La romancière italienne Rosella Postorino, lauréate du Prix littéraire européen Jean Monnet

L'écrivain Jean-François Samlong, la voix des enfants oubliés de La Réunion

L'écrivaine franco-rwandaise Beata Umubyeyi Mairesse, 25 ans après le génocide des Tutsi