rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Si loin si proche
rss itunes deezer

Places vodoun à Porto-Novo, l'esprit des lieux

Par Céline Develay Mazurelle

On part cette semaine au Bénin, direction Porto-Novo, capitale africaine singulière et créative. Là où sur les rives de la lagune, le culte ancestral Vaudou ou Vodoun (mot originel en langue Fon) s’est enraciné en Afrique avant d’essaimer jusqu’aux Amériques. À Porto Novo, dans le centre historique, on trouve des places traditionnelles dites « vodoun », qui racontent aussi l’histoire et le peuplement de la ville. Mais bien souvent, le voyageur passe à côté, sans se rendre compte que ces lieux sont chargés de divinités, de fétiches, de temples et d’arbres sacrés.

Partant de ce constat, un chantier de réhabilitation de ces places a été initié dès 2015 par le Centre culturel, artistique et touristique « Ouadada », dans le cadre d’une coopération entre les villes jumelles de Porto-Novo et Cergy-Pontoise en France. Six places ont pour l’instant été rénovées. Ce projet qui associe artisans locaux, vodounons, dignitaires et habitants, a aussi invité des artistes béninois pour faire des lieux des galeries d’art à ciel ouvert. Le but : protéger, partager un patrimoine vodoun souvent difficile d’accès et méconnu, et développer à travers le tourisme des espaces longtemps délaissés, propriétés de familles qui peinent à les entretenir.
Voyage dans des lieux de culture et de nature rares à Porto-Novo, une ville africaine longtemps préservée ou « endormie », mais de plus en plus pressée.

Un reportage de Péroline Barbet.

En savoir plus :
- Sur le Centre culturel, artistique et touristique Ouadada de Porto-Novo
- Sur le Festival atelier Eclosions Urbaines qui encadre désormais ce projet de réhabilitation
- Sur les places vodoun et les découvrir en réalité virtuelle immersive.