rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Reportage International
rss itunes deezer

La vie à crédit en Cisjordanie

Par Marine Vlahovic

Les États-Unis dévoilent, mardi 25 juin et mercredi 26 juin, à Bahreïn le volet économique de leur plan de paix pour le Proche-Orient. Plusieurs pays arabes seront représentés lors de cet atelier qui se déroulera pourtant en l’absence des principaux concernés. Le gouvernement israélien n’a pas été invité. Les dirigeants palestiniens ont quant à eux décidé de le boycotter et dénoncent une initiative vide de sens et sans vision politique. Intitulée « De la paix à la prospérité » cette rencontre vise à lever 50 milliards de dollars pour améliorer le quotidien des Palestiniens. L’idée n’est pourtant pas nouvelle. Les Palestiniens subissent les conséquences de cette doctrine, déjà appliquée par le passé, et vivent endettés tandis que l’Autorité palestinienne est au bord de la banqueroute.

La Finlande veut inscrire la pratique du sauna au patrimoine mondial de l’Unesco

États-Unis: la grève générale chez General Motors coûte 100 millions de dollars par jour

La manifestation du 9 octobre 1989 à Leipzig qui fait tomber le mur de Berlin