rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Sri Lanka: Gotabaya Rajapaksa revendique la victoire à la présidentielle (porte-parole)
  • Bolivie: 4 nouveaux morts dans des manifestations (Commission intéraméricaine des droits de l'Homme)
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Istanbul: «L’opposition a gagné la solidarité d’un nombre croissant d’électeurs»

Par Jean-Baptiste Marot

L'opposition a infligé dimanche un cinglant camouflet au président turc en remportant une nouvelle fois la mairie d'Istanbul, détruisant son aura d'invincibilité et portant la voix des électeurs mécontents de sa politique. Un scrutin qui fait suite à une première élection qui s'est tenue en mars, mais qui avait été invalidée après des recours du parti islamo-conservateur du président, arguant d'« irrégularités massives ». Quelles conséquences peut avoir cette défaite pour le parti au pouvoir et à quoi faut-il s'attendre désormais ? Éléments de réponse avec Élise Massicard, chercheure au CNRS et à Sciences Po, spécialiste de la sociologie politique de la Turquie contemporaine.

« La situation économique a aussi joué puisqu’elle est très mauvaise en Turquie en ce moment, avec une inflation qui est de l’ordre de 20%, un chômage important et une dévaluation de la monnaie qui est également très importante. »

Venise sous les eaux: «il faut trouver des solutions pérennes et sortir des logiques de marchés publics»

Epidémie d'Ebola en RDC: «un deuxième vaccin testé pour une couverture préventive»

Procédure de destitution de Trump: «les démocrates se sont mis dans une situation impossible»

Jihadistes européens expulsés par la Turquie: «en France, c'est le protocole Cazeneuve qui s'applique»

Démission d’Evo Morales: «La mutinerie de la police aura marqué un tournant»

M. Wiewiorka: «Il y a aujourd’hui, une fin d’adhésion passive au néo-libéralisme»

Chloé Froissart: à Hong Kong «le gouvernement fait le contraire des attentes»

«Mort cérébrale» de l’Otan: «Macron a plutôt braqué ses partenaires européens»

Sam Rainsy, opposant cambodgien: «Remettre le Cambodge sur la voie démocratique»

Tensions autour du barrage de la Renaissance: «C’est aussi un conflit de fiertés»

Macron à Shanghai: «L’idée est de montrer que l’Europe n’est pas divisée face à la Chine»

Pollution en Inde: «La situation ne peut pas être réglée uniquement au niveau de l’État de Delhi»

Procédure de destitution de Donald Trump: «L’enjeu est dans la campagne électorale»

Montée des eaux: «Les choses risquent d’aller assez vite, y compris sur le territoire français»

Destitution de Trump: «Pour une majorité des électeurs, il faut au moins commencer cette enquête»