rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Les hyperandrogènes en athlétisme: «baisser leur taux de testostérone»

Par Magali Lagrange

L'athlète Caster Semenya, qui a été championne olympique et championne du monde, continue de se battre en justice. La Sud-Africaine a saisi la justice suisse, pour contester le nouveau réglement de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), pour les athlètes hyperandrogènes, dont elle fait partie, comme par exemple la Burundaise Francine Niyonsaba, et d'autres. Ce règlement oblige ces femmes à faire baisser leur taux de testostérone, pour pouvoir participer à certaines épreuves internationales. Qu'est-ce que l'hyperandrogénie ? Quelles règles la Fédération a-t-elle fixées pour les femmes concernées ? Pierre-Jean Vazel, entraîneur d'athlétisme à Metz, dans l'est de la France, et blogueur pour Le Monde, est notre invité.

Décès d'Ousmane Tanor Dieng: «Le Parti socialiste sénégalais est orphelin»

J. Morisset (économiste): «Il faut structurer la filière cacao» en Côte d'Ivoire

Sites burkinabè au Patrimoine mondial de l'Unesco: «Ces sites sont exceptionnels»

Présidentielle en Algérie: «Il est temps de mettre en place des mesures»

«Diasporas africaines» à l'Élysée: «Un coup de com du président français»

RDC: il faut accélérer la lutte contre l’impunité au Kasaï, pour les experts de l'ONU

Libye: «Les Nations unies doivent lancer une réelle et puissante initiative»

Ethiopiens d'Israël: «Le gouvernement n'a pas intérêt à aggraver la situation»

«Au Sahel, il faut une coalition internationale» selon le président du Niger

V. Foucher: «Depuis cinq ans, la tension à Bissau se déploie sur l’institutionnel»

Migrations: «Ces morts sont une coproduction méditerranéenne euro-libyenne»

Somalie: «On ne peut pas protéger efficacement la population» dit le général Kabango

Nouvelle monnaie: «L'Afrique occidentale va souffrir des difficultés du Nigeria»

Côte d'Ivoire: nous ne sommes pas tranquilles de «ce que nous constatons sur le terrain»