rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
  • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
  • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
  • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
  • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
  • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
  • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
  • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
Le coq chante
rss itunes deezer

Agriculture biologie en France: l’état des lieux en 2018

Par Sayouba Traoré

Les spécialistes distinguent deux modes de production agricole : l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique. Le deuxième mode de production agricole se caractérise principalement par le souci de la préservation de la santé du consommateur, la qualité et le goût des produits, et la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Aujourd’hui, dans le Coq Chante, nous allons examiner ensemble les chiffres de l’agriculture bio en France pour l’année 2018.  

Cette agriculture biologique a une histoire. Plusieurs courants d’idées ont contribué à la naissance de l’agriculture biologique. Il y a eu l’agriculture biodynamique en Allemagne, l’agriculture organique en Grande-Bretagne et l’agriculture biologique en Suisse. Après s’être développée en Autriche, en Allemagne ou encore en Suisse et en Angleterre dès les années 20, l’agriculture biologique fait son apparition en France au début des années 50.

La Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France (FNAB) est créée en 1978 par des agriculteurs biologiques.

En France, toute cette affaire est le domaine de l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l'Agriculture Biologique. Les chercheurs et les différents acteurs disent tout simplement l’Agence Bio. Chaque année, cette Agence bio fait l’état des lieux et publie les chiffres de l’année écoulée.

Aujourd’hui, cette agriculture biologique, c’est 41.600 fermes, soit près de 9,5% des exploitations en France. En 2018, cela représente 2 millions d’hectares, ce qui correspond à 7,5% de la surface agricole en France. On voit que ça commence à compter. Comment nous savons toutes ces choses ? Il se trouve que, chaque année, pendant la première quinzaine du mois de juin, l’Agence bio et ses partenaires dans les régions organisent une série de manifestations en direction du grand public. Cette campagne de sensibilisation est plus connue sous le nom de printemps bio. Et par la même occasion, les techniciens font l’état des lieux. Voilà pourquoi, nous nous préoccupons aujourd’hui de l’année 2018.

Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio. © RFI/Sayouba Traoré

Invités
- Philippe Henry, agriculteur bio, membre de la Fédération nationale d’agriculture biologique des régions de France, président de l'Agence Bio
- Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Sophie Janin

 

L’Assemblée Générale annuelle de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France

Le développement et la valorisation de l’artisanat dans la commune de Tambaga au Burkina Faso

Une expérience d’agro-écologie à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne

La Fédération nationale de transformateurs d’ananas du Bénin (Rediffusion)

Le Centre de formation professionnelle de Ziniaré (CFPR-Z), au Burkina Faso