rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Géopolitique, le débat
rss itunes deezer

Bras de fer États-Unis / Iran: une nouvelle guerre du Golfe est-elle possible?

Par Chantal Lorho

Regain de tension dans le golfe après l’attaque, jeudi matin (13 juin 2019) en mer d’Oman de 2 pétroliers : un japonais et un norvégien. Pas de victimes et pas de revendications. Les États-Unis accusent l’Iran qui dément toute implication… Un incident qui s’ajoute à l’escalade alarmante qu’a connue la région, en mai 2019 : nouvelle salve de sanctions américaines contre l’Iran, acte de sabotage contre 4 navires, dont 2 pétroliers saoudiens au large des Émirats arabes unis, attaque de drones visant un oléoduc saoudien, revendiquée par les rebelles Houthis du Yémen, envoi par le Pentagone, pour faire face à une présumée menace iranienne, de renforts militaires : 1 500 soldats, porte-avions, navire de guerre, bombardiers B52 et missiles Patriote.

Faut-il pour autant redouter une nouvelle guerre du Golfe ? Un conflit « par accident », entre guillemets, est-il possible ? Jusqu’où les États-Unis sont-ils prêts à aller dans leur bras de fer avec l’Iran ? Les sanctions américaines peuvent-elles faire tomber le régime des mollahs ?  Quelle est la stratégie de Téhéran ? 

3 invités :
- Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, l’Institut de Relations internationales et stratégiques, auteur de «Comprendre le Monde – Les relations internationales expliquées à tous» chez Armand Colin
- François Nicoullaud, ambassadeur de France en Iran de 2001 à 2005, auteur de «Le Turban et la Rose, journal inattendu d’un ambassadeur en Iran», chez Ramsay, 2006
- David Rigoulet-Roze, chercheur rattaché à l’IFAS, l’Institut français d’analyse stratégique, rédacteur en chef de la revue «Orients Stratégiques», a publié «L’Iran pluriel : regards géopolitiques», aux éditions l’Harmattan en 2011.

Art contemporain: l'hégémonie américaine peut-elle être remise en cause?