rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité de la mi-journée
rss itunes deezer

Incidents en mer d’Oman: «Tout le monde peut avoir intérêt à cacher ses cartes»

Par Jean-Baptiste Marot

Deux pétroliers ont pris feu en mer d'Oman, près du détroit d'Ormuz, ce jeudi 13 juin au matin, dans des circonstances floues, ressemblant à une attaque. Le Front Altair et le Kokuka Courageous, qui sont respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama, ont été évacués et leurs équipages sont en sécurité, dit-on de sources maritimes. Un cinquième de la demande mondiale de pétrole transite par le détroit d'Ormuz, où quatre navires de commerce avaient déjà été les cibles « d'actes de sabotage », le 12 mai. 

Le point sur les tensions dans cette zone avec Marc Lavergne, directeur de recherche au CNRS, géopolitologue spécialiste du Moyen-Orient au laboratoire EMAM (Equipe monde arabe et méditerranéen) à l’université de Tours.

« La région est une poudrière actuellement : il y a la guerre du Yémen d’un côté, il y a maintenant le Soudan qui s’embrase également, alors entre la mer Rouge et le Golfe, il y a certainement beaucoup d’intérêts en compétition… »

Dangbet Zakinet: «L'impact de Boko Haram est énorme» sur la région du lac Tchad

Détention de Fariba Adelkhah en Iran: «C’est une arrestation abusive et grotesque»

Ebola en RDC: «On a les outils pour diagnostiquer et soigner les patients»

Défense: l’initiative IEI vise une «culture stratégique commune» en Europe

Hong-Kong : «Seul un régime démocratique permettra une solution satisfaisante»

Recensement aux Etats-Unis: «Trump sait reculer mais son idéologie de change pas»

Taxe GAFA: «Faire cavalier seul peut porter préjudice à la crédibilité de la France»

États-Unis / Royaume-Uni: «La "relation spéciale" a-t-elle encore une réalité?»

Vatican: «Sur les affaires de mœurs, depuis Benoît XVI, il y a une volonté de tolérance zéro»

Nucléaire iranien: «On n’est pas dans le lancement d’un programme militaire»

Législatives en Grèce: «Les politiques d'austérité ont liquidé les partis traditionnels»

Union européenne: «Personne n’a intérêt à des crises institutionnelles»

Libye: «Les deux camps savent que la question des migrants est éminemment politique»

Manifestations à Hong Kong: «Le risque pour le régime chinois, c’est un phénomène de contagion»

Rencontre Trump-Kim: «On n'a pas l'impression d'avancer sur la question nucléaire»

«Être contre la communauté LGBT est devenu quelque chose d'inacceptable»